Un système photovoltaïque vertical pour toits végétalisés installé en Allemagne - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Un système photovoltaïque vertical pour toits végétalisés installé en Allemagne

Solyco, spécialiste des systèmes photovoltaïques, a déployé à Hanovre et à Hambourg deux centrales verticales de 12,64 kW et de 10 kW composées de modules TOPCon. Selon l’entreprise, l’orientation verticale permet de minimiser l’ombrage sur les végétaux en contrebas et lisse la courbe de production.D’après pv magazine International
La société allemande Solyco a déployé son premier système photovoltaïque vertical sur toiture sur deux sites différents à Hanovre et à Hambourg en Allemagne. La particularité de cette technologie, baptisée Solon, est d’être installée sur des toits plats végétalisés, recouverts de plantes nécessitant peu d’entretien. « Un système photovoltaïque vertical combiné à une toiture verte est la stratégie de couverture idéale pour tout toit plat. Il combine les avantages écologiques des toits verts et la production locale d’énergie renouvelable », a déclaré Lars Podlowski, directeur technique de Solyco, à pv magazine.
D’une puissance de 10 kW, la centrale de Hambourg comprend 68 modules montés verticalement, tandis que l’autre, qui comprend 79 panneaux, a une capacité totale installée de 12,64 kW. Les deux sont composées de modules bifaciaux verre-verre fabriqués à partir de cellules TOPCon (tunnel oxide passivated contact). Philip Kallenberg précise que « le choix de cette technologie a été fait car les cellules TOPCon peuvent atteindre des coefficients bifaciaux d’environ 85 %, davantage que les PERC, ce qui se traduit par une production d’énergie plus équilibrée tout au long de la journée ».
Résistance au vent
Selon lui, si l’orientation verticale permet de minimiser l’ombrage sur la végétation en contrebas, elle permet surtout d’obtenir une puissance maximale en début et en fin de journée, une vallée se formant à midi avec une orientation est-ouest. Le système Solon repose sur des modules personnalisés sans cadre, plus petits que la taille standard, mesurant 2 011 mm x 415 mm, avec une puissance nominale de 160 W. Le poids est d’environ 23 kg/m². Les panneaux sont constitués de plaques de verre de 3,2 mm d’épaisseur à l’avant et à l’arrière, avec quarante-deux cellules TOPCon de taille M10. La capacité nominale installée du système est de 100 W/m², selon la société.
Les sous-structures des profils horizontaux et verticaux en aluminium sont reliées par des entretoises. Les connexions sont assurées par un connecteur de profilé et boulonnées à l’aide de vis à tête M6 et d’écrous de sécurité. Un système de rayonnage sur ballast assure le soutien et évite de percer le toit.
Les essais en soufflerie menée par l’entreprise ont confirmé que le système ne subit aucune force de traînée ou de portance. Selon Philip Kallenberg, les charges dues au vent affectent principalement la première et la dernière rangée de modules, ce qui réduit le nombre de blocs de lestage nécessaires par rapport aux installations horizontales traditionnelles. Seules la première et la dernière rangée ont besoin de lestage supplémentaire pour éviter les oscillations », a déclaré M. Kallenberg.
Les systèmes pilotes installés à Hanovre et Hambourg font suite aux tests d’une version antérieure du système sur un site extérieur près du siège de l’entreprise à Berlin. Solyco a développé cette technologie en coopération avec l’ISC Konstanz et l’Université des sciences appliquées HTW Berlin, et avec le soutien financier du ministère fédéral de l’économie et de l’action climatique (BMWK) dans le cadre de son programme pour les PME (ZIM).

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire