TSE ouvre un financement participatif pour une canopée agrivoltaïque sur un élevage de vaches laitières - PV SOLAIRE ÉNERGIE

TSE ouvre un financement participatif pour une canopée agrivoltaïque sur un élevage de vaches laitières

TSE, producteur français indépendant d’énergie solaire, ouvre ce lundi 20 novembre un financement participatif dédié à la mise en place d’une canopée agricole dans le Calvados. D’un montant de 800 000 euros, la collecte sera ouverte aux habitants du département d’implantation, le Calvados, et des départements limitrophes.Le producteur français indépendant d’énergie solaire TSE, spécialiste de l’agrivoltaïsme, a ouvert un financement participatif, via Lendosphere, d’un montant de 800 000 euros. Cette levée de fonds en prêt rémunéré contribuera à la construction d’une canopée agricole sur une exploitation avec une activité de production de fourrage destinée à l’alimentation de vaches laitières, située sur la commune de Souleuvre-en-Bocage dans le Calvados.
D’une puissance estimative de 2,9 MWc, elle sera constituée de 5 192 modules photovoltaïques rotatifs situés en hauteur et générant un ombrage tournant sur une surface de 3,4 hectares. L’infrastructure devrait produire annuellement 3 676 MWh. Elle permettra également le retour des vaches laitières au pâturage, alors que l’exploitant est aujourd’hui contraint de laisser les bêtes en bâtiment à cause de la faible qualité des pâtures et de la pousse de l’herbe en raison du stress thermique et hydrique engendré par le changement climatique. L’ombrage tournant apporté par la canopée doit donc permettre d’abaisser la température et de limiter le stress thermique sur l’exploitation.
Pour le projet de Souleuvre-en-Bocage, l’étude scientifique s’appuiera sur la comparaison de deux parcelles : la parcelle test sous canopée de 3,4 hectares et la parcelle témoin de 6 hectares. Image : TSE

La centrale s’intègrera également, en tant que projet pilote, dans un vaste programme R&D agronomique. Le suivi sera mené sur une durée totale de 9 ans et fait l’objet d’une convention tripartite entre l’Institut de l’élevage (Idele), l’exploitant agricole et TSE. L’École d’Agriculture de Purpan et l’INRAE (Pôle National de Recherche, Innovation, Enseignement sur l’Agri-Photovoltaïsme), intervenant sur différents sites similaires de TSE, participeront à l’analyse transversale et à l’interprétation des résultats. L’autre sujet d’évaluation portera sur l’impact éventuel du rayonnement électromagnétique sous la canopée. Pour cela, TSE a missionné un laboratoire et bureau d’études spécialisé en environnement électromagnétique et connectivité radio.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire