Agnès Pannier-Runacher chez L’OREAL : parce que le solaire le vaut bien ! - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Agnès Pannier-Runacher chez L’OREAL : parce que le solaire le vaut bien !

Agnès Pannier-Runacher s’est rendu dans le nord (59) vendredi 17 novembre pour inaugurer l’installation de panneaux photovoltaïques de l’usine L’OREAL de Caudry. Un déplacement pour faire la promotion de la loi d’Accélération des énergies renouvelables !
Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, s’est rendu vendredi 17 novembre à Caudry, dans le Nord (59), pour inaugurer l’installation de panneaux photovoltaïques sur le site de l’usine de L’Oréal.
Ce projet, qui permettra de fournir 10% de la consommation du site en énergies renouvelables produites localement, est un pas de plus vers l’indépendance énergétique que vise l’usine, en combinant production d’électricité photovoltaïque, diminution des consommations à travers une isolation en paille des bâtiments et production de chaleur renouvelable grâce à la géothermie.
Lors de sa visite, la ministre a salué l’engagement du Groupe au service de la transition énergétique, facilité par la loi d’accélération des énergies renouvelables promulguée en mars dernier, et a insisté sur le rôle central des grandes entreprises pour atteindre les objectifs de neutralité carbone, à travers une meilleure maîtrise des consommations d’énergie, la production d’énergies renouvelables et la baisse des émissions de gaz à effet de serre.
Spécialisée dans la production de cosmétique et de produits de bien-être, la Sicos, l’usine du groupe L’Oréal implantée à Caudry, poursuit sa transformation pour devenir indépendante en énergie. Elle inaugurait, ce vendredi 17 novembre, ses installations de panneaux photovoltaïques.
Produire du mascara, des fonds de teint et des cosmétiques tout en respectant l’environnement, c’est le défi que s’est lancé la Sicos à Caudry. Grâce à la géothermie et aux énergies solaires, l’usine du groupe L’Oréal s’engage pour maîtriser son impact sur l’environnement.
Parce que l’énergie solaire le vaut bien !
« Parce que vous le valez bien » le célèbre du groupe l’Oréal prend aujourd’hui tout son sens avec l’inauguration des installations de panneaux solaires de l’usine du groupe pour préserver l’environnement. Implantée depuis 1970 à Caudry dans le département du Nord, l’usine qui produit des mascaras, des fonds de teint, des cosmétiques, des produits de soins, utilise, autant que faire se peut, les énergies renouvelables.
En effet, situé à côté des bâtiments de l’usine L’Oréal, c’est un champ de capteurs aérovoltaïque étendu sur plus de 300 m² de surface et composé de 216 panneaux solaire qui est sortie de terre. Ce champ approvisionnera en électricité 10% des 50 000 mètres carrés de surface de l’usine grâce à un système qui couple le solaire thermique, notamment pour le chauffage et le refroidissement de l’air, au photovoltaïque, pour la production d’électricité. Le recours aux énergies solaires pour la Sicos vient en complément des nombreuses actions que mets en place l’entreprise pour tendre vers son indépendance énergétique.
Une usine tournée vers l’environnement
Après trois ans de travaux et une toute nouvelle extension de plus de 3 000m², l’usine Sicos de Caudry continue son cheminement vers l’indépendance énergétique. À l’aide de la géothermie et notamment des 34 sondes géothermiques placées à 190 mètres de profondeur et à proximité du bâtiment, la Sicos pourra chauffer sa toute nouvelle extension et produire de manière autonome son eau chaude. Le système de géothermie installé permettra également le rafraîchissement du bâtiment principal.
Avec ces nombreuses actions en faveur de l’environnement, cette entreprise, pleinement engagée dans la stratégie rev3 pour la transformation des Hauts-de-France, vise désormais la certification de Hautes Qualités Environnementales pour ses bâtiments. Enfin, ces travaux, soutenus à hauteur de 675 446 euros par le Fonds européen pour le développement régional (FEDER) géré par la Région Hauts-de-France, permettront à terme une économie de 1 400 tonnes de CO2 rejetés

    

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire