Tribune / Des systèmes énergétiques flexibles alimenteront l’avenir - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Tribune / Des systèmes énergétiques flexibles alimenteront l’avenir

Par Victor CHARVIN, chef de produit transition énergétique chez Eaton
La transition vers un avenir plus durable et à faible empreinte carbone s’accélère. Aujourd’hui, l’énergie circule à travers un réseau plus complexe et interconnecté que jamais auparavant, et bien que cette décentralisation génère plus de complexités et de défis, elle crée également de nouvelles opportunités.
La création d’un environnement « tout en réseau » (« Everything as a Grid ») offre une solution idéale pour réinventer la distribution, le stockage et la consommation d’énergie.  Elle façonne un avenir où les propriétaires et les entreprises peuvent réduire les coûts et l’impact environnemental de l’énergie. Grâce à une énergie flexible et intelligente, de nouvelles opportunités se créent pour tous.
La transition vers les énergies renouvelables
L’adoption des énergies renouvelables est en hausse dans le monde entier; la demande d’électricité devrait atteindre 38 700 térawatts-heures d’ici 2050, les énergies renouvelables fournissant 50 % de cette énergie.
La nature décentralisée des énergies renouvelables perturbe le modèle de distribution d’électricité traditionnel. L’électricité ne circule plus dans un seul sens, à savoir depuis le fournisseur qui la produit vers ses consommateurs. L’écosystème énergétique actuel comprend un réseau complexe de « prosommateurs » : des consommateurs et des entreprises qui produisent leur propre énergie localement, utilisent ce dont ils ont besoin et, dans de nombreux cas, cherchent à exporter l’excédent d’électricité vers le réseau.
Par ailleurs, l’électrification des transports, des bâtiments et des processus industriels entraînera une augmentation significative de la demande d’énergie électrique au cours des prochaines décennies. Les datacenters, les bureaux, les usines et les sites similaires peuvent participer à cette transition en utilisant des systèmes de stockage d’énergie et des systèmes d’alimentation sans interruption intégrés au réseau. Cette évolution entraînera de vastes flux d’électricité bidirectionnels, nécessitant un réseau suffisamment flexible pour faire face à une variabilité et une demande accrue.
Adopter le nouveau paradigme énergétique
Pour faire face à la demande croissante d’électricité, de plus en plus de particuliers, d’entreprises et de collectivités adoptent une approche d’autosuffisance énergétique en devenant des producteurs d’électricité. Ils réduisent ainsi leur dépendance vis-à-vis du réseau électrique en générant, stockant et consommant leur propre énergie grâce à des centrales solaires renouvelables, des éoliennes, des micro-réseaux et des batteries de stockage. Cela crée ainsi un flux bidirectionnel qui transforme la gestion de l’énergie et atténue les conséquences des pannes inopinées causées par les coupures de courant, les cyberattaques et les événements météorologiques extrêmes.
Ces prosommateurs ont également la possibilité de revendre l’excédent d’énergie au réseau et tirer parti des programmes de réponse à la demande afin de réduire les factures liées aux services publics. Il s’agit ici de réinventer et reconstruire la chaîne de valeurs de l’énergie électrique, grâce à l’approche « everything as a grid ».
S’adapter à l’évolution rapide de la réglementation
En pleine croissance, les parts de marché des énergies renouvelables et des batteries jouent un rôle de plus en plus important dans l’approvisionnement mondial en électricité. L’augmentation constante de la compétitivité des énergies renouvelables, par leur modularité, leur évolutivité rapide et leur potentiel de création d’emplois, les rend très attrayantes aux yeux des pays et des collectivités souhaitant évaluer les options de relance économique.
Le défi réside dans la recherche d’un équilibre entre la variabilité des énergies renouvelables et les options de stockage, tout en répondant à la demande continue des consommateurs d’électricité. Les régulateurs entreprennent des changements importants pour promouvoir certains services, comme la réponse à la demande, dans le but de réduire les coûts, d’encourager l’adoption des énergies propres et d’accroître la participation des clients.
Toutefois, il reste encore beaucoup à faire pour reproduire les meilleures pratiques et stimuler davantage l’innovation. Parmi ces mesures, on trouve notamment des mécanismes financiers qui récompensent les services publics et les sociétés de distribution ayant signé des contrats avec des fournisseurs d’énergie distribuée au lieu d’investir dans de nouvelles infrastructures. Cela diffère de la réglementation traditionnelle où l’ajout de nouvelles installations est la principale source de profit.
Grâce à l’analyse des données du marché et à la consultation d’experts, les entreprises et pouvoirs publics sont ainsi accompagnés dans la préparation et l’adoption des changements réglementaires nécessaires pour garantir une combinaison d’énergies fiables.
Favoriser la transition énergétique
Les technologies qui convertissent les énergies éolienne et solaire en énergie renouvelable sont désormais suffisamment matures pour offrir des possibilités de production d’énergie plus flexibles. La croissance des énergies renouvelables, de la production d’électricité décentralisée et des flux d’énergies bidirectionnels permet à un nombre croissant de foyers, d’entreprises et de collectivités d’autoproduire leur énergie propre et fiable en réduisant leur dépendance vis-à-vis du réseau électrique. Dans le cadre de l’approche « everything as a grid », les infrastructures peuvent dès à présent faire l’objet d’une restructuration visant à gérer et à optimiser l’intégration des énergies renouvelables, afin de produire une énergie plus efficace et durable à moindre coût.
    

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire