En Italie, un nouveau PPA vise 23 MW de capacité solaire prête-à-construire - PV SOLAIRE ÉNERGIE

En Italie, un nouveau PPA vise 23 MW de capacité solaire prête-à-construire

Détenue par quatre fonds d’investissement, la jeune pousse suisse Galileo a annoncé la signature d’un PPA de 10 ans pour trois actifs solaires développés dans la région de Campanie, au sud de l’Italie. L’acheteur veut rester confidentiel.Le solaire continue d’être attractif à la fois pour les industriels et les financiers d’Europe. Et les contrats d’achat d’électricité de gré-à-gré, communément appelé contrat PPA (power-purchase agreement), poursuivent une tendance à la hausse avec de plus en plus de capacité PV visée.
Le jeune IPP suisse Galileo vient d’ailleurs d’annoncer la signature de son premier contrat PPA, conclu pour une durée de 10 ans et concernant la production électrique de trois actifs solaires développés en Italie.
Contactée par pv magazine, la jeune pousse qui est basée à Zurich a précisé que les projets avaient atteint la phase de construction, mais que celle-ci n’avait pas encore été lancée. Les trois sites sont situés dans la région de Campanie, dans le sud de l’Italie.
Concrètement, les trois centrales solaires présenteront, à leur mise en service, une puissance combinée de 23 MW avec une production annuelle estimée à quelque 40 GWh.
L’acheteur du contrat entend rester confidentiel. « C’est une entreprise qui opère dans un secteur industriel à consommation intensive d’énergie », a expliqué le porte-parole de Galileo, qui ajoute que l’électricité sera fléchée vers l’activité de production. L’IPP n’a pas souhaité donner d’information complémentaire quant aux modalités du PPA.
Créé en 2020, Galileo possède, en dehors de son équipe de cadres, un actionnariat exclusivement financier : Infratil Limited, Commonwealth Superannuation Corporation (CSC), New Zealand Superannuation Fund (NZ Super Fund) et Morrison & Co Growth Infrastructure Fund (MGIF). Il a lancé ses activité en France par le biais de la croissance externe en mettant la main sur 20 % de Mozaïk Energies fin 2022. A date, la société n’a pas encore sorti de projets de terre.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire