L’Institut Becquerel publie un portail de données sur l’industrie PV en Europe - PV SOLAIRE ÉNERGIE

L’Institut Becquerel publie un portail de données sur l’industrie PV en Europe

Le European Solar PV Data Hub est accessible gratuitement et combine des chiffres et des analyses du secteur européen du photovoltaïque.L’institut Becquerel a annoncé le lancement d’une plateforme de données relatives au marché européen du photovoltaïque à l’occasion de la Conférence européenne sur l’énergie solaire photovoltaïque (EU PVSEC) ce lundi 2 octobre. Le European Solar PV Data Hub est, en grande partie, accessible gratuitement et combine des chiffres du secteur, des analyses de la société de conseil et de recherche ainsi que des projections de marché, en cumulé à l’échelle européenne, mais aussi par pays. Les données seront mises à jour trimestriellement.
« Les informations sont présentées sous forme de graphiques, cartes et tableaux interactifs, avec de données historiques et projetées, par pays et segments », explique l’entreprise dans un communiqué. Selon son directeur des opérations, Philippe Macé, la plateforme pourrait contribuer à « la réduction du manque d’information fiable sur le marché dans le secteur photovoltaïque ».
Elle viendra en tout cas compléter les différentes offres d’informations existantes et les rapports des agences publiques et privées du secteur, avec un avantage : l’aggrégation des données à l’échelle européenne.

Les scénarios élaborés pour produire les estimations à cinq ans par pays sont établis et proposés à trois niveau : faible, à probabilité maximale et élevé. « Selon les particularités actuelles de chaque pays, l’écart entre les scénarios bas et haut est plus ou moins étendu. » Les données utilisées proviennent de sources publiques et industrielles, officielles ou non. Pour de nombreux marchés, en l’absence de source, les équipes de l’institut ont estimé les capacités installés.
« Deux catégories principales de systèmes photovoltaïques sont prises en compte dans ce hub de données ; les segments à l’échelle utilitaire ou centralisés et les segments distribués. D’autres sous-segmentations au sein de ces deux catégories existent, seuls les sous-segments flottants et agro-PV sont pris en compte dans ce hub de données ».

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire