Le groupe Roy Énergie couvre 65 % de sa consommation énergétique avec une centrale solaire+batterie - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Le groupe Roy Énergie couvre 65 % de sa consommation énergétique avec une centrale solaire+batterie

Dans un contexte de forte volatilité des prix de l’électricité, l’intérêt pour le stockage tertiaire grandit chez les entreprises. L’installation du système de stockage de 200 kWh a permis au groupe Roy Energie, bureau d’études spécialisé dans le solaire, de se faire la main sur ce type de technologies avant de l’intégrer à son catalogue de produits.Le bureau d’études spécialisé dans les projets photovoltaïques Roy Énergie, basé à Toury dans l’Eure-et-Loire (28), a installé 200 kWh de modules de stockage Huawei FusionSolar qui viennent compléter sa centrale photovoltaïque. Celle-ci se compose déjà de deux bâtiments et d’une ombrière d’une surface totale de 3 500 m², comprenant 700 kWc de panneaux photovoltaïques, dont 200 kWc en autoconsommation et 500 kWc en revente totale.
L’objectif de cet ajout était double : tout d’abord faire passer le taux d’autoproduction à 65 % de sa consommation énergétique, contre 36 % aujourd’hui. 23 % de la production photovoltaïque sera donc injectée sur le réseau, contre 59 % avant l’installation du stockage. La batterie permet en outre d’économiser 69 000 kWh d’achat au réseau par an et pour une durée de vie estimée à 20 ans. Le but était également de confirmer l’expertise du groupe Roy Energie dans cette technologie et de former ses équipes en interne aux solutions de stockage qui seront intégrées progressivement dans le catalogue de produits. « Ce projet vitrine de stockage d’énergie démontre notre engagement en faveur des énergies renouvelables. Il nous permet également de nous approprier ces systèmes de stockage tertiaire, avant de les commercialiser », explique Romain Roy, fondateur du Groupe Roy Énergie, qui a à ce jour mis en service plus 5 000 installations photovoltaïques pour un total de 80 MWc.
C’est aussi la première fois qu’une batterie Huawei LUNA2000 de 200 kWh est installée en France. Ce système Lithium Fer Phosphote (LFP) d’une puissance de 100 kVA permet de stocker deux heures d’énergie à pleine puissance. Il pèse près de trois tonnes pour 2,5 mètres de largeur et deux mètres de hauteur.
6 MWh de stockage tertiaire prévus en 2024
« Dans un contexte de forte augmentation des prix de l’électricité, nous observons cette année un intérêt grandissant pour le stockage tertiaire. L’intérêt pour les entreprises est de pouvoir autoconsommer davantage leur production photovoltaïque, quel que soit leur profil de consommation. Elles bénéficient ainsi d’une visibilité de long terme sur leurs coûts d’approvisionnement en électricité. » détaille Julien Chirol, directeur France de BayWa r.e. Les équipes commerciales et techniques de BayWa r.e. Solar Systems ont en effet accompagné Roy Énergie dans le choix de la solution de stockage, le dimensionnement du projet et la mise en service sur site et la formation opérationnelle. La société a ainsi installé huit unités de stockage sur sites tertiaire en 2023, contre seulement deux en 2022. La société prévoit plus de 6 MWh de projets en 2024, soit une vingtaine de projets.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire