L’Afrique du Sud concrétise 203 MW de projets hybrides éolien-solaire avec stockage - PV SOLAIRE ÉNERGIE

L’Afrique du Sud concrétise 203 MW de projets hybrides éolien-solaire avec stockage

Les autorités sud-africaines ont donné leur accord à deux projets de stockage hybride éolien-solaire sélectionnés lors d’un appel d’offres technologiquement neutre de 2 GW organisé en 2021 dans le cadre du programme sud-africain d’atténuation des risques électriques ouvert aux IPP (RMIPPPP).D’après pv magazine International, ANGELA SKUJINS
Fin août dernier, le ministère sud-africain de l’Énergie a donné son accord pour deux centrales hybrides éolien-solaire. Les installations seront dotées d’un système de stockage sur batterie avec de capacités de production de 128 MW et 75 MW respectivement.
« Les projets auront jusqu’à décembre 2023 pour remplir les conditions préalables à la conclusion de l’accord financier et commencer la construction du projet, a fait savoir le ministère dans une déclaration. La nouvelle capacité de production devrait être opérationnelle à compter de 2025. »
Les autorités sud-africaines ont sélectionné ces deux projets au cours d’un appel d’offres technologiquement neutre de 2 GW achevé en mars 2021 dans le cadre du RMIPPPP. Cette initiative avait été lancée pour pallier le manque d’approvisionnement chronique à court terme en électricité qui touche le pays et son secteur de l’extraction.
D’après le ministère de l’Énergie, seuls cinq des projets sélectionnés ont reçu un accord jusqu’à présent. L’un des deux projets qui vient d’obtenir l’accord des autorités est la centrale hybride Oya Energy Hybrid Facility, qui sera construite à Matjiesfontein dans la province du Cap-Occidental. Les principaux développeurs et porteurs du projets sont : GDF International SA, G7 Power, Meadows Oya Energy et Perpetua RMI4P Oya.
Le deuxième programme, Umoyilanga Energy Facility, sera installé à Avondale, dans la province de Cap-du-Nord, et à Dassiesridge, dans le Cap-Oriental. Il est détenu et géré par l’entreprise française EDF et la société d’investissement allemande Perpetua Holdings.
Les accords comprennent des contrats d’achat d’énergie (PPA), dont la vente a été encadrée par les producteurs d’énergie indépendants (IPP) concernés et Eskom, la compagnie nationale d’électricité sud-africaine.
En 2021, le gouvernement sud-africain avait annoncé que les soumissionnaires retenus assuraient environ 60 % de la capacité mise en vente dans le cadre du RMIPPPP et comptaient plusieurs projets d’énergie renouvelable, y compris des projets de solaire, éolien et stockage. Les meilleurs prix étaient compris entre 72,58 €/MWh et 93,20 €/MWh, pour une moyenne de 77,87 €/MWh.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire