La start-up Unergy spécialiste du financement du solaire hautes performances à la conquête de l’Europe - PV SOLAIRE ÉNERGIE

La start-up Unergy spécialiste du financement du solaire hautes performances à la conquête de l’Europe

Unergy, CleanTech et FinTech d’origine latino-américaine spécialiste du financement d’actifs de production d’énergie solaire à haute performance, annonce l’ouverture de sa première filiale en Europe afin de renforcer ses positions sur les marchés français, britannique, espagnol, néerlandais et suisse. La start-up cherche ainsi à se rapprocher des investisseurs privés et particuliers, avec la promesse d’un placement à faible risque capable de garantir un taux de rentabilité interne (TRI) d’au moins 7% par an.
Avec l’ambition de faciliter le financement des énergies renouvelables dans les pays disposant des bonnes conditions naturelles mais manquant de liquidité, Unergy a mis en place un modèle novateur de mini-fermes solaires, accompagné d’un protocole financier à haute rentabilité et à faible risque pour lever les capitaux nécessaires à leur construction et opération. Grâce à une plateforme combinant Blockchain et intelligence artificielle, Unergy fractionne les actifs pour permettre à toute personne de devenir investisseur avec une participation dès 500USD, tout en ayant un suivi de sa performance en temps réel et en toute transparence.
Dans les coulisses d’un modèle financier prometteur, à faible risque et à haute rentabilité
Si le financement participatif pour les énergies renouvelables se développe fortement depuis une dizaine d’années et connaît aujourd’hui un important essor en Europe, la proposition d’Unergy a quelque chose de particulier : la start-up est capable de garantir une rentabilité entre 7% et 10% par an, là où les acteurs européens affichent 7% en 5 ans. Pour y parvenir, Unergy combine dans son modèle 5 éléments clés :
• Les conditions climatiques : chaque mini-ferme est stratégiquement située dans les zones affichant les plus forts niveaux de radiations solaires, notamment dans les régions Équatoriales de l’Amérique latine affichant un potentiel photovoltaïque de près de 1 800 kWh/kWc.
• Les caractéristiques des terrains : toutes les mini-fermes sont construites sur des surfaces standard de 2 hectares avec une inclinaison ne dépassant pas les 10 degrés. Les terrains sont systématiquement situés dans des pays ayant de vastes étendues de terres inexploitées, accessibles grâce aux infrastructures terrestres existantes et dont les prix d’achat ou de location sont dictés par le potentiel d’exploitation agricole. Les panneaux sont par ailleurs disposés à 2 mètres du sol, permettant ainsi de combiner la production solaire avec des activités agricoles telles que la culture de légumineuses ou l’élevage de petit bétail.
• La stabilité règlementaire des pays ciblés : les mini-fermes d’Unergy s’établissent dans des pays bénéficiant d’un cadre réglementaire stable en matière énergétique, permettant de fixer les prix de vente et de distribution de l’électricité sur des contrats à 20 ou30 ans et prévoyant une  indexation sur l’inflation.
• Des régions avec d’importants besoins de financement : les pays choisis par Unergy ont connu un développement économique soutenu au cours de20 dernières années, ce qui offre un cadre stable aux affaires. Cependant, ils affichent d’importants manques en termes de liquidité, ceci freinant les acteurs institutionnels locaux dans le déploiement d’infrastructures durables conséquentes sur le court et le moyen terme.
• Un système breveté de panneaux solaires mobiles : cerise sur le gâteau ! Afin d’exploiter au mieux les conditions climatiques et géographiques choisies, les mini-fermes d’Unergy sont dotées d’un système breveté de panneaux solaires mobiles qui suivent la trajectoire du soleil pour capter un maximum de radiations. Ce dispositif augmente jusqu’à 25% la capacité de production des panneaux solaires d’Unergy par rapport à un panneau classique fixe.
Réunies, l’ensemble de ces conditions permettent à Unergy d’optimiser la capacité de production de ses mini-fermes, de maitriser les coûts liés au fonctionnement et à la maintenance, y compris aux assurances, et d’anticiper leur rendement minimum sur une période de 20 à 30 ans.
Une nouvelle alternative où chacun peut trouver son intérêt
Grâce à cela, l’entreprise peut tenir la promesse d’une rentabilité exceptionnelle à faible risque. « Nous savons que l’Europe compte de nombreux projets de financement participatif pour les énergies renouvelables et nous n’avons pas l’intention de les concurrencer. Ce que nous voulons, c’est apporter une nouvelle alternative où chacun peut trouver son intérêt ! » explique Eduardo Ospina, CEO, co-fondateur d’Unergy, et l’un des leaders en Innovation de moins de 35 ans du MIT. « La transition énergétique doit se faire partout dans le monde, mais malheureusement tous les pays du monde ne disposent pas des mêmes moyens pour la financer.
Pour pallier cette question, nous avons conçu un modèle capable de séduire les investisseurs, offrant à la fois des garanties et une rentabilité intéressante, et d’impacter aussi bien la planète que les populations des pays où se situent nos projets » poursuit-il. La start-up dispose actuellement d’un portefeuille à financer de plus de 50 projets de mini-fermes situés principalement en Colombie et au Brésil, et devrait atteindre 300 projets à l’horizon 2024.
    

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire