Enphase va licencier 10 % de son personnel - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Enphase va licencier 10 % de son personnel

Le fournisseur de solutions d’énergie distribuée cessera également ses activités sur les sites de fabrication sous contrat en Roumanie et dans l’État du Wisconsin.D’après pv magazine USA
Le fournisseur de solutions d’énergie distribuée Enphase Energy a déposé une déclaration auprès de la US Securities and Exchange Commission décrivant les plans de restructuration et de consolidation de ses activités. Selon l’entreprise, ces mesures visent à accroître l’efficacité opérationnelle, à réduire les coûts d’exploitation et à mieux adapter la main-d’œuvre aux conditions actuelles du marché.
Les conditions macroéconomiques telles que les taux d’intérêt élevés et les changements de politique comme le NEM 3.0 de la Californie ont fait baisser la demande de solaire résidentiel en 2023, ce qui a pesé sur le prix des actions d’Enphase et de ses concurrents.
Le plan prévoit une réduction d’environ 10 % de la main-d’œuvre mondiale, ce qui concerne quelque 350 sous-traitants et employés. L’entreprise cessera également ses activités sur les sites de fabrication sous contrat en Roumanie et dans l’État du Wisconsin.
Priorité aux partenaires existants en Caroline du Sud et au Texas
« Nous cherchons à réduire davantage les dépenses en consolidant les installations sur nos sites mondiaux afin de réduire notre empreinte immobilière, en minimisant les achats de capitaux et […] en prolongeant le gel des embauches et des déplacements jusqu’en 2024 », a déclaré Badri Kothandaraman, directeur général de l’entreprise.
Le dossier indique que l’entreprise se concentrera sur la fabrication avec ses deux partenaires existants en Caroline du Sud et au Texas. Une fois que ces deux sites auront atteint leur pleine capacité de production, Enphase prévoit une capacité de production mondiale de 7,25 millions de micro-onduleurs par trimestre, dont environ 5 millions seront fabriqués aux États-Unis.
Dans l’ensemble, la restructuration devrait réduire la capacité de production de l’entreprise de 11 millions d’unités par trimestre à environ 7,25 millions, les capacités américaines restant inchangées. « Au cours des derniers mois, nous avons déployé des efforts considérables pour réduire nos coûts d’exploitation, mais il nous reste encore du travail à faire pour redimensionner nos opérations et devenir plus légers et plus efficaces », a déclaré Badri Kothandaraman.
La société s’attend à ce que la restructuration entraîne des coûts de l’ordre de 16 à 18 millions de dollars, dont la plupart seront supportés au cours du quatrième trimestre. « Au cours du premier semestre 2024, nous nous attacherons à résorber les stocks excédentaires dans le réseau mondial, a déclaré Badri Kothandaraman. Cependant, nous voyons qu’il y a une plus grande confiance dans la réduction du taux d’intérêt de la Réserve fédérale américaine l’année prochaine, et nous espérons que cela conduira à la croissance dans la seconde moitié de l’année ».
Raghu Belur, cofondateur et directeur des produits d’Enphase, a déclaré à pv magazine USA lors d’une interview exclusive qu’il s’attendait à ce que 2024 soit une année de reprise pour le solaire résidentiel. Il souligne les fondamentaux financiers de l’énergie solaire sur les toits, du stockage et de la recharge des véhicules électriques. Les taux d’intérêt finiront par baisser et, pendant ce temps, les tarifs des services publics augmentent bien plus vite que l’inflation.
C’est particulièrement vrai en Californie, où la commission des services publics a approuvé une augmentation de 13 % des tarifs de l’électricité en 2024. Si l’on ajoute à ces forces changeantes la baisse des prix des modules solaires, la période d’amortissement semble soudain solide et la demande se rétablit.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire