EDF Renouvelables remporte ses premiers contrats de stockage en Afrique du sud - PV SOLAIRE ÉNERGIE

EDF Renouvelables remporte ses premiers contrats de stockage en Afrique du sud

En partenariat avec le développeur sud-africain Mulilo (présidé par l’ancien directeur d’Eskom), l’énergéticien français a remporté trois projets de stockage par batteries totalisant 257 MW/1024 MWh dans le cadre du programme sud-africain Battery Energy Storage Independent Power Producer Procurement Programme (BESIPPPP).EDF Renewables a remporté trois projets de systèmes de stockage d’énergie par batteries en Afrique du Sud, signant ainsi les premiers contrats de stockage dans le pays.
D’une puissance cumulée de 257 MW/1 028 MWh, les trois projets de stockage à grande échelle utiliseront des batteries lithium-ion qui seront chargées à partir du réseau de l’entreprise publique d’électricité Eskom. Les travaux de construction devraient démarrer à la mi-2024 pour une clôture commerciale exigée par Eskom avant juin.
Le groupe français a remporté ces projets au sein d’un consortium sélectionné comme soumissionnaire privilégié dans le cadre du programme sud-africain Battery Energy Storage Independent Power Producer Procurement Programme (BESIPPPP). Au côté d’EDF, on retrouve dans le consortium lauréat Mulilo Energy, un développeur qui agit aussi par des prises de participation dans des projets solaires, éolien ou de stockage. En septembre dernier, le groupe avait annoncé que l’ancien directeur des opérations de l’entreprise publique d’électricité Eskom, Jan Oberholzer, était nommé à la présidence du conseil d’administration. La société est majoritairement détenue par Copenhagen Infrastructure Partners et revendique 400 MW de projets éoliens et solaires à grande échelle en développement ou en exploitation en Afrique du Sud.
Le coût total pour la réalisation des trois nouveaux projet de stockage est estimé à 375 millions de dollars (342 millions d’euros). Les partenaires n’ont pas révélé la répartition des capacités mais ont précisé que les projets Oasis Aggeneis, Oasis Mookodi et Oasis Nieuwehoop seront situés dans les provinces du Cap Nord et du Nord-Ouest.
Selon EDF Renewables les installations de stockage seront utilisées pour renforcer la stabilité du réseau, notamment dans la perspective d’une croissance des énergies renouvelables dans le pays. Le groupe français détiendra une participation de 40 % dans chaque projet, sachant que les 60% restants seront répartis entre trois partenaires locaux. EDF a déclaré qu’une partie du capital (non précisée) sera attribuée à un fonds communautaire afin de « favoriser la collaboration et l’implication de la communauté ».
Au total, cinq projets ont été attribués dans cette première fenêtre du BESIPPP, lancée par le ministère des Ressources minérales et de l’Énergie du pays qui appelait 513 MW en mars 2023. La deuxième fenêtre d’offres BESIPPPP devrait porter sur 1 230 MW selon Gwede Mantashe, le ministre en charge du département des ressources minérales et de l’énergie.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire