Dracula Technologies intègre une cellule OPV avec un dispositif de stockage sur film flexible - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Dracula Technologies intègre une cellule OPV avec un dispositif de stockage sur film flexible

La nouvelle technologie est destinée à des utilisations en intérieur et a été conçue pour remplacer les piles traditionnelles dans les appareils connectés.La société française Dracula Technologies a annoncé une nouvelle application de ses cellules photovoltaïques organiques (OPV) développées à Valence. A l’occasion du salon de l’innovation technologique électronique (CES), la société française va présenter un dispositif intégrant la production d’énergie solaire à partir de mini-modules OPV et son stockage sur un film flexible afin d’augmenter l’autonomie des objets connectés.
Baptisé LAYER®Vault, le produit a été conçu pour remplacer les piles traditionnelles dans les appareils connectés. Et pour cause, la partie génération d’énergie se base sur la technologie jet d’encre OPV de Dracula qui a été développée pour capter à la fois la lumière naturelle et artificielle. Plus précisément, elle est pensée pour une utilisation intérieure grâce à un système de récupération de l’énergie lumineuse. Dans ces dispositifs, l’énergie de la lumière ambiante est convertie à l’aide d’une couche active organique composée principalement de carbone et d’hydrogène.
Le produit de Dracula Technologies. Image : Dracula Technologies

La couche active absorbe les photons lumineux, générant des paires électron-trou qui sont ensuite séparées par un champ électrique interne, produisant un courant électrique. Les autres couches du module organique, comme les couches interfaciales ou les électrodes, sont conçues pour faciliter l’extraction et la collecte des charges créées dans la couche active. Selon la société, la puissance des cellules sous éclairage indoor s’élève à 45 µw/cm² à 1000 lux.
La nouvelle solution de Dracula Technologies est brevetée avec sa technologie jet d’encre OPV et vise à alimenter les appareils électroniques à très faible consommation dans des conditions de faible luminosité (sous 500 lux). Selon l’entreprise, le produit est adapté aux dispositifs à ultra-basse consommation et alimente efficacement les dispositifs LPWAN (réseau à basse consommation et grande portée) dans des secteurs tels que les ESL (étiquettes électroniques), télécommandes, l’IoT industriel intérieur (bâtiment intelligent), le suivi d’actifs intelligents (surveillance de la chaîne du froid) et l’IoT grand public intérieur (maison intelligente).
Pour accompagner son déploiement, Dracula Technologies a mis en place un partenariat avec son investisseur SemTech, qui fournit des semi-conducteurs, des systèmes IoT et des services de connectivité cloud. Le dispositif LAYER®Vault est compatible avec les capteurs basés sur le protocole de communication LoRa® développé et exploité par SemTech. Le nouveau dispositif pourra donc être intégré dans les puces de connectivité sans fil du groupe et dans d’autres produits visant la basse consommation des technologies connectées.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire