Une association de cyclo-tourisme française développe une remorque de vélo électrique solaire - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Une association de cyclo-tourisme française développe une remorque de vélo électrique solaire

A Toulon, l’association Souriez vous pédalez a mis au point un prototype de remorque logistique en alimentation électrique (220V, 12V, 5V) à partir d’énergie solaire photovoltaïque. La solution, qui intègre une batterie lithium phosphate, est utilisée dans le cadre d’une animation de borne photographique au profit des cyclistes et vélo-touristes et pour sensibiliser le public sur l’intérêt et les utilisations des énergies renouvelables.La passion n’est jamais loin de l’innovation. C’est en tout cas ce qu’a montré l’association vélo-cycliste Souriez vous Pédalez qui a développé un prototype de remorque logistique entièrement alimentée à l’énergie solaire pour les besoins d’une animation photo itinérante et éco-responsable à Toulon. L’activité vise à promouvoir des valeurs humaines et environnementales et à faire valoir des pratiques de vélo-tourisme plus responsables tout en laissant une trace auprès des participants.
« L’idée est de proposer une animation simple au profit des cyclistes et vélotouristes et d’exploiter des énergies renouvelables afin de sensibiliser le public sur leur intérêt sur des applications électriques peu gourmandes en énergie lorsqu’elles sont justement bien dimensionnées », explique Cyrille Papon, le président de l’association à pv magazine France.
Souriez vous Pédalez est née au lendemain du confinement avec pour objectif et moteur d’encourager la pratique du vélo dans un cadre éco-responsable. Grâce à son stand itinérant et autonome en énergie, l’association va à la rencontre des vélotouristes pour échanger, partager et promouvoir des pratiques durables, dans le vélo mais plus largement aussi ! « Notre installation suscite dans un premier temps la surprise, l’intérêt puis la curiosité. Dans cet environnement propice à l’échange nous parlons consommation énergétique, énergies renouvelables et alternatives possibles pour l’avenir ».

Concrètement, le prototype de remorque solaire sert à alimenter une borne photographique (imprimante et tablette) et du matériel informatique annexe.
Le panneau solaire alimente en énergie le système d’alimentation électrique. Ce dernier a été conçu pour permettre soit de consommer l’électricité directement pour la borne photographique via un convertisseur, soit de la stocker dans la batterie au lithium phosphate (50 AH) pour alimenter l’activité photo en plus de deux ordinateurs portables et deux téléphones mobiles avec une autonomie de deux jours sur le terrain.

« Le prototype doit évoluer pour adjoindre, lors des animations au bord des vélo-routes et voies vertes, l’énergie éolienne et l’énergie mécanique, précise Cyrille Papon. Nous réfléchissons à acquérir d’ici un an une éolienne mobile et démontable pour adjoindre l’énergie éolienne à notre dispositif d’alimentation électrique pour nos matériels lors de nos animations. »
L’association aimerait aussi développer une capacité d’alimentation électrique à partir d’un moteur asynchrone couplé à la roue d’un vélo à poste fixe. « Cette solution permettrait aux visiteurs de notre stand de participer activement à l’animation et de prendre conscience de certaines notions sur la production d’énergie électrique à partir du mouvement mécanique (alternateur) », se réjouit le président.

L’association cherche aujourd’hui des sponsors et des financements dans le domaine des énergies renouvelables pour faire évoluer le prototype. « L’idée est de durcir le système d’alimentation électrique 5V, 12V et 220V 300W avec des équipements de meilleure qualité, en remplaçant les panneaux solaires souples par des modèles plus légers et résistants et la batterie LiP04 par un modèle plus performant », a précisé Cyrille Papon.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire