Une ancienne centrale nucléaire allemande convertie en batterie de 800 MW/1 600 MWh - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Une ancienne centrale nucléaire allemande convertie en batterie de 800 MW/1 600 MWh

PreussenElektra a dévoilé des plans visant à développer la plus grande installation de stockage en batterie d’Europe sur le site de la centrale nucléaire de Brokdorf, aujourd’hui à l’arrêt, avec une capacité de 800 MW/1 600 MWh. L’exploitant du site attend maintenant l’autorisation de démanteler la centrale nucléaire.D’après pv magazine Allemagne
La plus grande installation de stockage de batteries d’Europe pourrait être construite sur le site de la centrale nucléaire de Brokdorf dans le Schleswig-Holstein, dans le nord de l’Allemagne, à l’arrêt depuis le 31 décembre 2021. L’exploitant PreussenElektra a annoncé son intention de construire une installation de stockage de 800 MW/1 600 MWh. Pour commencer la construction, l’exploitant du site attend le permis de déclassement et de démantèlement de la centrale nucléaire, dont la demande a été déposée en 2017.
L’emplacement convient au projet. La zone de 12 hectares qui doit être disponible pour l’installation de stockage pourrait être aménagée sur le site de l’ancienne centrale électrique. L’entreprise indique qu’il n’est pas nécessaire de refermer les zones actuellement vacantes. En outre, le raccordement au réseau de la centrale nucléaire est toujours disponible et pourrait être utilisé pour la centrale à batteries, ce qui réduirait les coûts d’investissement.
L’emplacement est également favorable, Brokdorf étant situé au nord de Hambourg, sur l’Elbe. La sous-station de Wilster, située dans les environs immédiats, transporte principalement de l’énergie éolienne et est confrontée à des défis majeurs en raison de la fluctuation de l’alimentation. Un grand système de stockage par batterie serait particulièrement utile à cet endroit stratégique.
« Avec le site de Brokdorf, nous disposons de conditions idéales pour faire partie de la solution dans la situation tendue actuelle du réseau dans la région, a déclaré Guido Knott, président du conseil d’administration de PreussenElektra. En collaboration avec nos partenaires du groupe Eon, nous souhaitons à présent entamer une planification détaillée. Nous avons maintenant besoin d’une sécurité de planification pour l’utilisation de notre site d’installation »
Une fois que les étapes de sécurité de la planification auront été franchies, il faudra trouver des capitaux. PreussenElektra indique qu’elle se coordonnera avec un investisseur du groupe E.ON, auquel PreussenElektra appartient également. PreussenElektra a déclaré qu’elle fournirait des détails supplémentaires, y compris le montant final de l’investissement, après avoir obtenu toutes les approbations nécessaires. Le plan en plusieurs étapes s’alignera sur l’avancement du démantèlement de la centrale nucléaire. La première phase sera développée sur la partie inutilisée du site de la centrale, tandis que la deuxième phase nécessitera le démantèlement de la centrale nucléaire.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire