TotalEnergies met en service son plus grand parc solaire avec stockage aux Etats-Unis - PV SOLAIRE ÉNERGIE

TotalEnergies met en service son plus grand parc solaire avec stockage aux Etats-Unis

Ayant bénéficié des mécanismes de crédit d’impôt IRA (Inflation Reduction Act), la centrale de Myrtle a une capacité de 380 MWc et 225 MWh de stockage. 70 % de la capacité de production sera allouée à l’approvisionnement des trois sites industriels de La Porte, de Port Arthur et de Carville du groupe. Le reste fournira une société immobilière dans le cadre d’un contrat de vente (CPPA) de 15 ans indexé sur les prix du marché.L’énergéticien TotalEnergies a mis en service sa centrale photovoltaïque Myrtle Solar, située au sud de Houston (Texas), aux Etats-Unis. Initialement développée par SunChase Power et Eolian, elle dispose de 705 000 modules solaires pour une capacité de 380 MWc. L’installation solaire est associée à du stockage par batteries qui répondent au besoin de stabilisation du réseau. D’une capacité totale de 225 MWh, ce stockage est composé de 114 conteneurs conçus et assemblés par la filiale de TotalEnergies, Saft. Il s’agit, selon l’entreprise, de son plus important parc hybride solaire + batteries opéré dans le pays.
70 % de la capacité de production électrique de Myrtle approvisionnera en électricité les sites industriels de TotalEnergies dans la région, à savoir le complexe de La Porte, qui produit du polypropylène, le site de Port Arthur, spécialisé dans le raffinage et la pétrochimie, et l’usine de Carville dans le polystyrène. Ce programme fait en effet partie du projet « Go Green » dugroupe français qui veut réduire, d’ici 2025, les émissions de type 1+2 de ses trois sites du Texas et de Louisiane.

En complément, les 30 % restants de la capacité de Myrtle fourniront de l’électricité verte à Kilroy Realty, une société immobilière cotée en bourse, dans le cadre d’un contrat de vente (CPPA) de 15 ans indexé sur les prix du marché.
Le projet Myrtle a bénéficié des mécanismes de crédit d’impôt IRA (Inflation Reduction Act). « Compte tenu des avantages que génèrent les exonérations fiscales de l’IRA, nous continuerons à développer activement notre portefeuille de 25 GW de projets en exploitation ou en développement aux États-Unis, pour contribuer à notre objectif d’augmenter notre production d’électricité à plus de 100 TWh d’ici 2030 », a déclaré Vincent Stoquart, son directeur Renouvelables. Présent aux États-Unis depuis 1957, le groupe y développe un portefeuille intégré combinant 25 GW de projets solaires et éoliens exploités et non exploités, de projets de stockage et de négoce. Il est également le premier exportateur américain de gaz naturel liquéfié (GNL).

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire