Sun’Agri révèle ses résultats qui démontrent l’efficacité de l’agrivoltaïsme - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Sun’Agri révèle ses résultats qui démontrent l’efficacité de l’agrivoltaïsme

Alors que le projet de décret d’application qui doit préciser les contours de l’agrivoltaïsme est en cours de rédaction Sun’Agri, l’un des pionniers français de cette technologie, dévoile les résultats des récoltes et vendanges 2023 sur ses différents sites agrivoltaïques. Ils démontrent l’impact positif concret des systèmes pilotés sur le rendement et la qualité des cultures ainsi que les risques associés si cette pratique n’est pas bien maitrisée ou encadrée.
L’agrivoltaïsme dynamique est né d’un programme de recherche français en agroforesterie entre l’INRAE et la startup Sun’Agri il y a 14 ans. C’est aujourd’hui une filière en plein essor et une agrotechnologie de pointe au service de la résilience des cultures que nous envient nos voisins.
Des milliards de data
L’agrivoltaïsme dynamique fonctionne avec des persiennes solaires orientables placées à environ 5 mètres du sol pilotées en temps réel par l’intelligence artificielle qui créent un microclimat et un état de bien-être optimum pour la plante, en faisant varier l’ensoleillement et l’ombrage, réduisant ainsi les risques climatiques. Dans un contexte d’insécurité climatique, cette technologie permet aux agriculteurs de préserver et améliorer leur production agricole sans nécessiter d’investissements majeurs grâce à l’énergie solaire générée. Chaque année depuis 14 ans, les ingénieurs agronomes de Sun’Agri collaborent avec des organismes de recherche et tiers de confiance – souvent les chambres d’agriculture – pour collecter et analyser la production agricole des différents sites agrivoltaïques. Ces données viennent s’ajouter aux milliards d’autres accumulées par l’instrumentation scientifique présente sur tous les sites depuis leurs créations, affinant en continu des modèles de pilotage de plus en plus pointus.
« Un agrivoltaïsme exigeant et responsable »
Les meilleurs résultats 2023 ont ainsi été logiquement mesurés sur les sites les plus anciens avec au moins deux récoltes à leur actif : Piolenc (Vaucluse) et Tresserre (Pyrénées Orientales) pour la vigne, Loriol (Drome) pour les cerisiers et Granges-sur-Lot (Lot et Garonne) pour le maraîchage (aubergine, tomate et concombre). La technologie démontre son impact en agissant sur plusieurs leviers simultanés :

Préserver et augmenter les rendements des cultures
Améliorer la qualité des récoltes
Limiter les pertes
Consommer moins d’eau et d’intrants

In fine, permettre à l’agriculteur exploitant de vivre mieux et plus sereinement de son activité agricole. « Nous démontrons aujourd’hui par la preuve une équation que certains présentaient comme impossible : améliorer les rendements agricoles grâce à l’agrivoltaïsme. Un agrivoltaïsme exigeant et responsable, sans concessions quant à sa vocation agricole première, intelligent, sur des projets à taille humaine, économiquement compétitifs pour nos clients agriculteurs et partenaires énergéticiens » déclare Antoine Nogier, Président de Sun’Agri.
« Un signal fort pour les agriculteurs »
« Nous sommes particulièrement fiers de révéler ces nouveaux résultats, fruits des travaux agronomiques que nous menons depuis 14 ans. Ils démontrent l’avance et la maturité de notre technologie et son optimisation continue grâce à l’IA embarquée sur tous nos sites. Dans un contexte climatique qui fragilise de nombreuses filières et exploitations, c’est un signal fort pour les agriculteurs nous confiant leurs parcelles pour les décennies à venir mais aussi un encouragement pour nos équipes à poursuivre avec humilité mais sans relâche nos travaux pour étendre ces très bons résultats à toutes nos cultures » indique  Cécile Magherini, Directrice de Sun’Agri. Les travaux d’analyse et de modélisation se poursuivront ainsi tout l’hiver pour optimiser le pilotage 2024 de la vingtaine de parcelles déjà équipées par Sun’Agri et des nouvelles plantations qui seront inaugurées début 2024. Des résultats complémentaires seront publiés à l’occasion d’une conférence au Sitevi, le 28 novembre à Montpellier et début 2024.

Nouveaux résultats Sun’Agri 2023
Viticulture

Rendements supérieurs entre +10% et +45% (vs parcelle témoin)
Selon les cépages : + 10% Chardonnay, + 25% Marselan, + 45% Grenache blanc
Irrigation : – 30% à – 60% consommation d’eau (relevés depuis 5 ans)
Qualité œnologique : Diminution du taux d’alcool, sauvegarde de l’acidité, profils de vins différenciés vs témoin (étude sur 3 ans)

Cas de la vigne non irriguée

Rendements supérieurs de + 40% (vs parcelle témoin, moût après pressurage)
Canicule : la vigne agrivoltaïque non-irriguée résiste mieux qu’une vigne irriguée (+33% de dommages)

Cas du tracking solaire*

Pertes de rendements systématiques, entre -20% et -40% par rapport au pilotage agronomique
Vendanges septembre 2023

Domaine de Nidolères (Pyrénées)

3 cépages : Chardonnay, Marselan, Grenache blanc. En kilos de raisins/pieds. Surface : 4.5 Ha + 3Ha de zone témoin. Puissance : 2.1MW 3 modalités : pilotage agronomique, tracking solaire*, zone témoin pour chaque cépage. Systèmes d’irrigation : goutte à goutte. Suivi agronomique : Chambre d’agriculture des Pyrénées Orientales.

Piolenc site de recherche (Vaucluse)

Cépages de grenache noir. Surface : 680m² de zone pilotée et 340m² de zone témoin. Puissance : 184 kWc. Moûts après pressurage. 4 modalités : pilotage agronomique, zone témoin, avec et sans irrigation pour chacune. Suivi agronomique : Chambre d’agriculture du Vaucluse.

Arboriculture

Cerise : rendements supérieurs de + 15% (parcelle vs témoin, en kgs)
Selon les variétés : + 30% Burlat, + 13% Primulat, – 20% Bigalise
Qualité et commercialisation : cerise de bouche de couleur rouge. Sucre, couleur et calibre supérieurs aux seuils de commercialisation.
Cas du tracking solaire*
Pertes de rendements de 15 à 60% par rapport au pilotage agronomique

Exploitation Clair Fruits (Drôme), récoltes de mai 2023 : 

3 variétés de cerises : Primulat, Burlat, Bigalise. Surface : 1440m² de zone pilotée et 1440m² de zone témoin. Puissance : 120 kWc. Modalités : Pilotage agronomique, tracking solaire* et zone témoin pour chaque variété. Suivi agronomique : Oxyane (groupe coopératif agricole).

Maraîchage-Serre agrivoltaïque pilotée
Rendements 2023 :
+ 23% Concombre long
+ 10% Aubergine
+ 9% Tomates
Pression moindre des ravageurs : pucerons et acariens
Récoltes été 2023, Exploitation Ferme de Yola (Lot-et-Garonne). Maraichage en agriculture biologique. Surface serre : 4400 m² piloté + 4400 m² témoin. Puissance 135KWc. Modalité : pilotage agronomique et zone témoin. Suivi agronomique : Invenio (station expérimentale de nouvelle Aquitaine)
*Tracking solaire : consignes d’orientation des panneaux maximisant la production photovoltaïque sans tenir compte des besoins agronomiques des plantes, ou très ponctuellement (tracking partiel).

    

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire