Reportage sur l'entreprise - PV SOLAIRE ÉNERGIE

« Chaque jour un million de cellules bleues sont produites dans cette usine. Des cellules ensuite assemblées dans une usine voisine pour équiper des panneaux solaires. Après avoir dominé le marché dans les années 2000, le solaire allemand a été fortement freiné par la fin des aides de Berlin en 2010. Faillites, suppressions d’emplois, aujourd’hui la filière reprend des couleurs comme l’explique Gunter Erfurt PDG de cette entreprise suisse qui investit en Allemagne : « Après ces trois années nous avons reconstruit en Europe la plus grande production, qui bien sûr est encore très petite à l’échelle mondiale, mais nous sommes et c’est une certaine exclusivité actuellement le seul producteur de masse de cellules solaires au monde en dehors de l’Asie.
De janvier à septembre 2022 la production de modules de panneau solaire a grimpé de 44 % sur un an en Allemagne après une hausse de 75 % l’année d’avant. Mais avec l’Inflation Reduction Act (IRA) les subventions américaines massives, il est bien plus facile de construire aux États-Unis. Nous avons en principe de grands projets en Europe, même si nous avons interrompu pour le moment nos investissements en Saxe-Anhalt et maintenant nous construisons 2 GW de capacité de cellules solaires aux États-Unis et non en Allemagne leur destination première. Mais cela ne signifie pas pour autant que nous avons tourné le dos à l’Europe, au contraire nos plus grands sites sont en Europe, en Allemagne et en Suisse. »
L’Allemagne veut réduire sa dépendance à la Chine avec l’objectif de produire 80 % d’électricité d’origine renouvelable d’ici à 2030 le PDG du groupe suisse regrette que l’Europe soit à la traine. Il attend désormais de la clarté et un calendrier de Bruxelles pour aider la filière à se développer.

    

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire