Raccordements solaires 2023 : une vraie dynamique d’accélération, +30% par rapport à 2022 salue Enerplan - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Raccordements solaires 2023 : une vraie dynamique d’accélération, +30% par rapport à 2022 salue Enerplan

L’attente était forte, les résultats sont là : en 2023, le solaire a nettement amplifié son déploiement en France. Les chiffres de raccordement publiés lundi 15 janvier par Enedis, gestionnaire du réseau de distribution d’électricité, sont clairs : avec plus de 200 000 installations (soit plus du double de 2022) et 3 135 MW de puissance raccordée sur l’année (soit 30% de plus qu’en 2022), le marché du solaire photovoltaïque franchit de nouveaux paliers.
La loi d’accélération pour la production d’énergies renouvelables votée en mars dernier sous l’impulsion de la Ministre de la Transition énergétique envoyait aux professionnels un signal de mobilisation forte, déterminée et durable, pour réduire les dépendances énergétiques révélées brutalement par la guerre en Ukraine. Les chiffres sont clairs, la filière solaire a été au rendez-vous et permis à notre pays d’avancer dans la bonne direction. Ces chiffres témoignent aussi de la mobilisation plus large de la société française : les particuliers se lancent dans l’autoconsommation, mais aussi les commerces ou l’industrie (comme le montre la croissance des installations > 100 kVA).
La dynamique du solaire est donc sur la bonne voie – et les futures giga factories de production de panneaux solaires, cruciales pour la souveraineté française et européenne, y aideront encore. Mais se satisfaire de ces bons chiffres ne suffit pas. 2024 doit être une nouvelle année record, et la constance du soutien public en est une condition essentielle. Pour Daniel Bour, président d’Enerplan : « Il faut saluer, derrière cette dynamique, le travail et la mobilisation des équipes d’ENEDIS et bien sûr des professionnels et des entreprises du solaire. Cette accélération est aussi à mettre en parallèle avec la politique très volontariste menée par la Ministre de la Transition Énergétique, Madame Agnès Pannier-Runacher. Les résultats de cette année 2023 doivent être reconnus, et soutenus. L’année 2024 va, en toute logique, amplifier ces résultats, suite à la loi d’accélération des ENR, avec un objectif, que nous escomptons largement supérieur à 4 GW. Les futurs objectifs de programmation énergétique doivent confirmer cette dynamique et la place de l’énergie solaire dans le mix électrique français. »

    

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire