Publication de l’appel d’offres solaire pour les ZNI - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Publication de l’appel d’offres solaire pour les ZNI

La première période de cet exercice de marché vise à développer 99 MW de nouvelle capacité solaire via des installations sur bâtiments, hangars, ombrières, ombrières agrivoltaïques et serres agrivoltaïques et des centrales au sol d’une puissance supérieure à 500 kWc. Les candidats ont jusqu’au 31 décembre pour soumettre leurs offres.La CRE a publié un appel d’offres pour la construction et l’exploitation de centrales solaires dans les zones non interconnectées (ZNI). Concrètement, l’agence publique appelle 99 MW de capacité qui pourra être répartie soit sur des installations sur bâtiments, hangars, ombrières, ombrières agrivoltaïques et serres agrivoltaïques de puissance strictement supérieure à 500 kWc (famille 1), soit sur des centrales au sol, elles aussi supérieures à 500 kWc (famille 2).
Les puissances appelées sont réparties géographiquement dans les départements et régions d’outre-mer (DROM). La Réunion est en première ligne du développement attendu avec 32 MW appelés, suivi par la Corse (25 MW) puis la Guadeloupe et la Martinique (14 MW chacune).

Pour cette première période de l’appel d’offres qui sera ouverte le 18 décembre 2023, les candidats ont jusqu’au 31 décembre 2023 à 14h pour déposer leurs offres. Les résultats seront publiés environ un mois après la date butoire.
La CRE prévoit dix autres périodes, chacune appelant la même capacité. Ce faisant les zones non interconnectées devraient être dotées de quelque 1,1 GW d’énergie solaire sous tarif d’achat CRE d’ici 5 ans. La prochaine phase de l’appel d’offres ZNI est prévue au premier semestre 2024 et la dernière au deuxième semestre 2028, avec une périodicité d’environ six mois pour chaque nouvel appel d’offres.
« La puissance cumulée appelée par territoire pourra faire l’objet d’une révision en fonction des objectifs fixés par les programmations pluriannuelles de l’énergie de chacun de ces territoires », précise la CRE dans le cahier des charges qui est déjà disponible. La puissance appelée pourra être dépassée en fonction de la taille de la dernière offre retenue. Par ailleurs et comme pour les appels d’offres en général, si une période est sous-soucrite, la puissance non attribuée pourra être reportée sur la période suivante.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire