Neoen débute la construction du plus grand parc solaire de Suède - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Neoen débute la construction du plus grand parc solaire de Suède

Il s’agit du premier actif solaire du Français dans le pays, où il exploite déjà le parc éolien de Storbrännkullen et la batterie Storen Power Reserve. La construction a été confiée à un consortium constitué de Bouygues Energies & Services et de Solkompaniet. Le projet solaire Hultsfred en Suède avance : le producteur d’énergie renouvelable Neoen et le développeur Alight ont en effet débuté la construction du parc photovoltaïque de 100 MWc autour de la piste de l’aéroport de Hultsfred, dans la province de Småland, annoncé comme la plus puissante centrale solaire du pays à ce jour. Pour la construction, un contrat EPC clé-en-main a été signé avec le consortium constitué de Bouygues Energies & Services et de Solkompaniet.
A sa mise en service prévue en 2025, l’installation sera raccordée au réseau de distribution local opéré par E.On. « L’apport de ce parc solaire sera très important pour le sud de la Suède, où la demande en électricité compétitive est la plus élevée. Les demandes de raccordement au réseau de ce type d’installations sont en hausse constante », a indiqué Martin Höhler, CEO d’E.On Energidistribution.
Un marché prometteur
Comme annoncé en décembre 2022, 95 % de sa production et des garanties d’origine associées seront vendues au groupe de prêt-à-porter H&M, dans le cadre d’un contrat de vente d’électricité à long terme (PPA). Celui-ci participe à l’objectif du groupe d’atteindre un approvisionnement à 100 % en énergie renouvelable d’ici 2030.
Il s’agit du premier actif solaire de Neoen dans le pays, où le groupe français est présent depuis 2020. Il s’agit aussi de son troisième projet renouvelable dans ce pays, après le parc éolien de Storbrännkullen et la batterie Storen Power Reserve. « Nous avons déjà investi près de 150 millions d’euros depuis 2020 en Suède et nous allons accélérer : Neoen est actif sur quatre continents et la Suède fait partie de nos pays les plus prometteurs », a conclu Xavier Barbaro, son président directeur général.
De son côté, Alight développe et exploite des centrales solaires sur site et hors-site à travers l’Europe entière, et est basé sur un modèle totalement non subventionné. L’entreprise développe actuellement plus d’1 GW de projets adossés à des PPA en Suède, et 170 MW à travers le reste de l’Europe. D’ici 2030, il souhaite installer au minimum 5 GW de capacités solaires, le plus souvent associés à du stockage par batterie colocalisé, afin d’équilibrer le réseau électrique en vue du déploiement solaire à venir.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire