Mise en service du plus grand parc américain de solaire + stockage - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Mise en service du plus grand parc américain de solaire + stockage

En Californie, un nouveau projet photovoltaïque de 875 MW de puissance comprend environ 2 millions de panneaux solaires et offre plus de 3 GWh de stockage d’énergie.D’après pv magazine USA
Le producteur d’énergie renouvelable américain Terra-Gen et l’entreprise de construction Mortenson ont annoncé la mise en service du parc Edwards & Sanborn Solar + Energy Storage, le plus grand projet solaire plus stockage aux États-Unis. Mortenson est chargé de l’ingénierie, l’approvisionnement et la construction du projet.
S’étendant sur 1800 hectares, la centrale comprend 1,9 million de panneaux First Solar fabriqués aux États-Unis. Il a une capacité de 875 MWc d’énergie solaire et près de 3,3 GWh de stockage d’énergie, assuré par des batteries LG Chem, Samsung et BYD. Disposant d’une capacité d’interconnexion de 1,3 GW, le raccordement a nécessité 157 km de câbles MT, plus de 580 km de câbles CC et 120 720 batteries.
Edwards & Sanborn est partiellement situé sur la base aérienne d’Edwards dans le comté de Kern, en Californie, là où sont actuellement développés de nombreux projets solaires. Il fournit de l’électricité à la ville de San Jose, à Southern California Edison, à Pacific Gas & Electric, à la Clean Power Alliance et à la société Starbucks, entre autres.
La première phase du projet a permis d’ajouter 346 MWac de modules solaires et 1,5 GWh de stockage en batterie. Le financement de la première phase a été bouclé en 2021 et comprend des facilités de crédit garanties d’un montant de 804 millions de dollars (738 M€). Il comprend un prêt à la construction et un prêt à terme de 400 millions de dollars (367 M€), un prêt-relais de 328 millions de dollars (301 M€) et une lettre de crédit renouvelable et de construction de 76 millions de dollars. J.P. Morgan fournit l’engagement d’équité fiscale pour la phase initiale du projet, tandis que Deutsche Bank dirige la construction et le financement à terme.
En 2022, Terra-Gen a conclu un financement de près d’un milliard de dollars (918 M€) pour la deuxième phase du projet. Ce financement comprend un prêt à la construction et un prêt à terme de 460 millions de dollars (422 M€), un crédit à la construction et un crédit renouvelable de 96 millions de dollars, ainsi qu’un crédit-relais de 403 millions de dollars (370 M€). BNP Paribas, CoBank, U.S. Bank, ING et Nomura ont dirigé le financement. Au total, les deux tours de financement pour le projet s’élèvent à plus de 1,7 milliard de dollars (1,5 milliard d’euros).

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire