Les prix des plaquettes solaires pourraient bientôt atteindre leur plus bas niveau - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Les prix des plaquettes solaires pourraient bientôt atteindre leur plus bas niveau

Dans un nouveau bulletin hebdomadaire pour pv magazine, OPIS, une société du groupe Dow Jones, fait un rapide tour d’horizon des grandes tendances de prix dans l’industrie photovoltaïque mondiale.D’après pv magazine International
Selon les données d’OPIS, les prix des plaquettes monocristallines M10 et G12 pourraient bientôt cesser de baisser, après avoir encore une fois enregistré des niveaux historiquement bas cette semaine à 0,27 € et 0,38 €/pièce, soit une baisse de 2,33 % et 1,44 % respectivement.
Si le marché des wafers demeure morose, la chute des prix a été moins spectaculaire qu’au cours des deux semaines précédentes. D’après une source en amont de la filière, cela s’explique par le fait que les prix devraient bientôt atteindre leur plus bas niveau.
Si l’on en croit un vendeur de polysilicium, même si ce matériau est vendu en Chine à 6,4 €/kg, les wafers M10 des principaux fabricants coûteraient toujours légèrement plus cher que 0,26 €/pièce. Il ajoute qu’un prix de vente de 0,26 €/pièce ne serait atteint que si le prix des creusets en quartz de grande pureté venait lui aussi à s’effondrer, et en conclut que le prix des wafers M10 devrait trouver son plus bas niveau aux alentours de 0,27 € ou 0,28 € la pièce.
L’écart de prix entre les plaquettes des grands fabricants et les autres se réduit. Un vétéran de l’analyse du marché observe que petits et grands fabricants ont baissé le prix de leurs wafers M10 à 0,29 €-0,31 € la pièce après qu’un fabricant de plaquettes de second plan a pris l’initiative de casser les prix.
Étant donné le prix actuel du polysilicium, les entreprises de wafers ne font plus de bénéfices, estime un développeur. D’après les estimations d’OPIS, les prix du polysilicium chinois ont reculé de près de 5 % pour s’établir à 8,43 €/kg cette semaine. Pour minimiser leurs déficits, les fabricants de plaquettes préfèreraient réduire encore leur production que de vendre leurs produits à perte, ce qui semble indiquer qu’ils ne peuvent pas se permettre de nouvelles baisses de prix, ajoute cette source.
Selon une source en aval de la filière, la seule bonne nouvelle sur ce marché est que le prix du polysilicium chinois baisse davantage que le prix des wafers, ce qui pourrait permettre aux fabricants de plaquettes de compenser une partie de leurs pertes. La fin de la tendance à la baisse pourrait donc se profiler à mesure que le prix du polysilicium se rapproche de son coût d’exploitation.
OPIS, une société du groupe Dow Jones, fournit des indices de prix de l’énergie, des informations, des données et des analyses sur l’essence, le diesel, le kérosène, le GPL/NGL, le charbon, les métaux et les produits chimiques, ainsi que sur les combustibles renouvelables et les produits de base environnementaux. Elle a acquis les bases de données de prix du Singapore Solar Exchange en 2022 et publie désormais l’OPIS APAC Solar Weekly Report (rapport hebdomadaire sur l’énergie solaire).
Traduction assurée par Christelle Taureau

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire