Les énergies renouvelables domineront le mix énergétique italien d’ici 2035, selon GlobalData - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Les énergies renouvelables domineront le mix énergétique italien d’ici 2035, selon GlobalData

L’invasion russe de l’Ukraine a eu un impact profond sur le marché mondial de l’énergie. La dépendance excessive des nations européennes aux combustibles fossiles russes a posé un défi important à la sécurité de l’approvisionnement. L’Italie, l’un des plus grands importateurs de gaz naturel, s’approvisionnait à 40 % en gaz russe jusqu’en 2021. Cependant, en 2022, l’Italie a réduit sa dépendance aux importations russes à 19 % de ses importations totales de gaz naturel. Dans ce contexte, l’Italie devrait atteindre une capacité installée cumulée de 162,7 GW à partir de sources renouvelables d’ici 2035, la part des énergies renouvelables augmentant à 69 % dans son mix de capacité énergétique, selon GlobalData, une société de données et d’analyses.
Le dernier rapport de GlobalData, « Italy Power Market Size, Trends, Regulations, Competitive Landscape and Forecast, 2024-2035 » révèle que l’Italie devrait disposer de 107,7 GW de capacité renouvelable d’ici 2030, la part des énergies renouvelables dans la production annuelle totale atteignant environ 59 % d’ici 2030. Sudeshna Sarmah, analyste énergétique chez GlobalData, commente : « La grave sécheresse de 2022 a eu un impact significatif sur le marché italien de l’électricité, la production hydroélectrique étant passée de 31,2 TWh en 2021 à 13,7 TWh en 2022. En l’absence d’énergie nucléaire, le pays a augmenté sa production d’énergie thermique de 8,4 %, passant de 163,4 TWh en 2021 à 177,1 TWh en 2022. De plus, les importations d’électricité ont atteint un total de 47,4 TWh. »
En 2022, le gouvernement italien a lancé le « Plan national de maîtrise du gaz naturel », qui vise à réduire la consommation de gaz naturel du pays. En guise de mesure complémentaire, l’Italie a commencé à importer du gaz naturel d’Azerbaïdjan, d’Algérie et de Libye. Bien que cela apporte un soulagement temporaire, le pays doit se concentrer sur le renforcement de sa capacité en énergie renouvelable pour atteindre l’autosuffisance. En 2023, l’Italie a révisé son objectif de production d’énergie renouvelable, se fixant un nouvel objectif de 65 % d’ici 2030.
Sudeshna Sarmah ajoute : « La mise à niveau des objectifs renouvelables devrait également s’accompagner de mesures solides et d’une feuille de route claire avec des objectifs définitifs pour les atteindre et surmonter sa dépendance aux importations de gaz naturel et d’électricité. » Et Sudeshna Sarmah de conclure : « L’Italie reste déterminée à éliminer les centrales à charbon d’ici 2025. Le gouvernement entend renforcer son réseau national et donner la priorité au développement rapide des sources d’énergie renouvelables. En outre, le pays devrait réviser son Plan national pour l’énergie et le climat (PNEC). L’objectif actuel décrit dans le PNEC est d’atteindre 93,2 GW de capacité d’énergie renouvelable d’ici 2030, les systèmes photovoltaïques solaires devant contribuer à hauteur de 50 GW et l’énergie éolienne à hauteur de 19,3 GW. »

    

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire