L’Australien Vast obtient le soutien d’EDF pour sa technologie d’énergie solaire concentrée - PV SOLAIRE ÉNERGIE

L’Australien Vast obtient le soutien d’EDF pour sa technologie d’énergie solaire concentrée

Le spécialiste de l’énergie solaire thermique Vast Renewables cherchera à accélérer le développement de sa technologie d’énergie solaire concentrée après avoir obtenu un engagement de capital de 16,37 millions de dollars (10 millions d’euros) de la part du géant français de l’énergie EDF Renouvelables.D’après pv magazine Australie
L’Australien Vast Renewables a annoncé son partenariat avec le Français EDF Renouvelables pour la réalisation de plusieurs projets de stockage de longue durée et de carburants verts en Australie, mettant en œuvre la technologie d’énergie solaire concentrée (CSP) de Vast qui utilise des miroirs pour concentrer et capturer la chaleur du soleil dans des récepteurs solaires avant de produire de la chaleur et de l’électricité distribuable pendant la journée ou la nuit.
Le développeur basé à Sydney a déclaré que sa technologie CSP 3.0 permet de configurer des centrales avec quatre à 16 heures de stockage et des générateurs allant jusqu’à 500 MW, fournissant une énergie renouvelable propre et distribuable pour des applications de production d’électricité, de chaleur industrielle et de combustibles propres à l’échelle de l’entreprise.
Johnny Kahlbetzer, fondateur de Vast, a déclaré que l’engagement financier d’EDF reste soumis à un certain nombre de conditions, dont la cotation de Vast au NASDAQ par le biais d’une fusion avec une société d’acquisition à but spécifique des États-Unis.
Expertise dans les fluides caloporteurs
« EDF, l’un des plus grands énergéticiens au monde, exploite des projets d’énergie renouvelable d’une puissance de plusieurs gigawatts et possède une expertise de premier plan dans l’utilisation du sodium comme fluide caloporteur », a déclaré Craig Wood, directeur général de Vast. La technologie CSP exclusive de Vast s’appuie quant à elle sur des miroirs pour concentrer et capturer la chaleur du soleil dans des récepteurs solaires. La chaleur est ensuite transférée via du sodium liquide et stockée dans du sel fondu. L’énergie stockée peut alors être utilisée pour chauffer de l’eau afin de créer de la vapeur pour actionner une turbine et produire de l’électricité, ou la chaleur peut également être utilisée directement pour décarboniser certains processus industriels.
Cette technologie est présentée à Jemalong, dans la région de la Nouvelle-Galles du Sud, où une centrale pilote de 1 MW, construite à côté d’un projet solaire photovoltaïque de 50 MW, fournit de l’électricité au réseau depuis le début de l’année 2018. Vast développe également une centrale de 30 MW avec huit heures de stockage à pleine charge près de Port Augusta, en Australie-Méridionale.
Le projet VS1 vise à démontrer les performances techniques et opérationnelles de la technologie CSP modulaire de Vast à l’échelle du service public. L’installation connectée au réseau devrait être opérationnelle en 2025. Vast construira également une usine de méthanol vert de 7 300 tonnes par an à proximité, qui sera partiellement alimentée par la centrale de 30 MW.
James Katsikas, directeur national d’EDF Australie, a déclaré que le partenariat avec Vast s’inscrivait dans le cadre du plan de l’entreprise visant à fournir un portefeuille de projets d’énergie propre dans toute l’Australie. Il a ajouté que le groupe était particulièrement bien placé pour accélérer la commercialisation de technologies de pointe telles que la technologie CSP 3.0 de Vast.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire