Financement participatif d’Amarenco pour un portefeuille de 1 337 projets solaires

Le portefeuille de centrales au sol, sur bâtiments, ombrières et agrivoltaïques totalise une puissance de 610,38 MWc pour une production annuelle estimée à 758 GWh. Avec un objectif initial de 2 millions d’euros, cette campagne est la première émission d’un emprunt global pouvant aller jusqu’à 8 millions d’euros.Le producteur d’énergie Amarenco a ouvert un financement participatif, via Lendosphere, dédié au développement d’un portefeuille de 1 337 projets solaires en France. Avec un objectif initial de 2 millions d’euros, cette campagne ouverte à tous est la première émission d’un emprunt global pouvant aller jusqu’à 8 millions d’euros. Pour l’heure, 376 prêteurs ont fourni 359 600 euros.
Le portefeuille totalise une puissance de 610,38 MWc pour une production annuelle estimée à 758 GWh. Il avait déjà fait l’objet d’une première émission réussie de 6,5 M€ via Lendosphere début 2022. Le portefeuille représentait alors une puissance totale de 46 MWc. Depuis, l’équipe d’Amarenco y a intégré de nouveaux projets.
Serres agricoles à Pézilla-la-Rivière (66). Image : Amarenco
Détenus par la société AF Project Co SAS, filiale à 100 % d’Amarenco, les actifs auront une puissance unitaire comprise entre 35,55 kWc et 30 MWc. Sur le total, 1 028 centrales sont situées en France Métropolitaine. Le reste des centrales, soit 309 installations, est situé en Zones non interconnectées (ZNI) en Outre-Mer.
Les installations de ce projet sont de différente nature :
– Toitures solaires sur bâtiments existants ou à construire, en production, en pré-développement, en développement ou en construction (1 238 projets),
– Centrales solaires au sol en développement (20 projets),
– Centrales agrivoltaïques au sol en pré-développement ou en développement (6 projets),
– Ombrières solaires – dont 5 sont en production, les autres en pré-développement ou en développement (25 projets),
– Serres solaires en construction, pré-développement ou développement (40 projets),
– Abris d’élevage ou de culture (8 projets).
Les mises en service des centrales s’échelonneront entre fin 2023 et 2029. Les investisseurs seront tenus informés de l’évolution du portefeuille. « À la suite de la levée de fonds de 300 M€ en 2023, Amarenco accélère la réalisation de ses projets en développement, en particulier en Europe, ont déclaré Olivier Carré, Alain Desvigne et John Mullins, co-fondateurs d’Amarenco. Plus que jamais, le financement participatif est au cœur de notre stratégie pour promouvoir une production d’électricité photovoltaïque locale et pouvant être source de revenus financiers. Pour chaque GW de centrales solaires au sol déployé, Amarenco s’engage à investir 2 millions d’euros (puis 500 000 € par an) dans des programmes de régénération des sols ».

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire