Entreprise / Des toitures aux ombrières, Dome Solar suit la courbe du solaire - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Entreprise / Des toitures aux ombrières, Dome Solar suit la courbe du solaire

Spécialiste incontesté des systèmes d’intégration en toiture, Dome Solar s’intéresse depuis une dizaine d’années aux ombrières photovoltaïques. En 2015, l’entreprise de Rezé dans le 44 rachète le système d’intégration spécifique Hélios RC3, par croissance externe.  Depuis deux ou trois ans, l’entreprise a appuyé sur l’accélérateur avec une équipe d’une dizaine de personnes 100% dédiée aux ombrières. Un nouvel axe majeur de développement pour Dome Solar !
En 2015 et afin d’étendre son offre produits, Dome Solar a racheté les systèmes de fixation PV de la société vendéenne Marchegay : le système d’intégration simplifiée au bâti Hélios B² et le système d’intégration au bâti Hélios RC3 qui se pose sur des auvents, des ombrières ou sur des couvertures de parkings en mode portrait ou paysage. Dome Solar ajoutait donc à son catalogue une solution acier pour la couverture d’ombrières et de carports qui commençaient à sortir de la confidentialité. Les ombrières disposent en effet d’un atout incomparable : elles s’installent sur des sols déjà artificialisés et annihilent les conflits d’usage, tout en apportant confort et protection aux usagers.
« Nous profilons nous-mêmes les rails en acier Magnelis »
Peu à peu, l’ombrière s’est imposée comme une solution PV de bon sens et de consensus élargi. Le 10 mars 2023, avec la promulgation de la loi APER (Accélération de la Production d’Énergies Renouvelables), les ombrières de parking ont même changé de statut. L’article 40 de la loi APER les rend désormais obligatoire sur les parcs de stationnement extérieurs existants au 1er juillet 2023, de plus de 1 500 m², sur au moins 50 % de la superficie des parcs. Et autant dire que Dome Solar s’est préparé aux échéances de ces nouvelles exigences. L’entreprise s’est structurée pour faire face. « Nous disposons d’une capacité de production de cinq kilomètres par jour de rail pour le système Hélios RC3 en acier profilé Magnelis®, une base en acier recouvert d’un alliage zinc-aluminium-magnésium. Ce traitement offre de hautes performances. Nous profilons nous-mêmes et sommes donc en capacité de réaliser des rails sur mesure » souligne Josselin Noire, Directeur général de Dome Solar qui pilote le département ombrières.
Une intégration d’acier bas carbone
Le rail Oméga est garanti 25 ans contre la corrosion en milieu climatique classique. Il permet également la mise en œuvre du système pour des projets soumis à un climat marin à forte salinité. Dans la fabrication du rail en elle-même, Dome Solar a réalisé de gros efforts en termes d’impact carbone. « En tant qu’acteur engagé des énergies renouvelables, nous sommes dorénavant en mesure de proposer un acier bas carbone dans la fabrication de nos systèmes, qui permet de diviser par 3 les émissions carbone associées à la matière passant de 800 kg de CO2 au lieu de 2,6 tonnes par tonne d’acier, grâce à l’utilisation d’acier recyclé d’une part, et d’énergies renouvelable dans le process de fabrication d’autre part » analyse Josselin Noire.
ATEX en cours
Déjà certifié par une ETN Enquête de Technique Nouvelle, le procédé Hélios RC3 est en cours d’ATEX, un avis technique expérimental qui permettra de valoriser la fiabilité et la solidité de la fixation photovoltaïque. « Il s’agit clairement d’un système de fixation qualitatif qui est par ailleurs très rapide à poser. Une fois que les rails Oméga ont été fixés à la structure porteuse, les panneaux photovoltaïques sont glissés dans les colonnes et la fixation se fait par le dessous. La particularité du système Helios RC3 est sa fixation unique complètement perpendiculaire au rail, particulièrement appréciée des poseurs, car elle permet un gain de temps significatif comparé à l’accroche par brides sur le côté des rails. Un clip permet d’assurer la mise à la terre des modules tout en y accrochant les traverses gouttières inter-modules, également en acier Magnelis pour garantir une bonne tenue dans le temps.» explique Josselin Noire.
Des projets d’ombrières clés en main à grande échelle
En matière d’ombrières, Dome Solar a volontiers segmenté le marché pour plus d’efficience technique et de pertinence économique. « Nous répondons différemment selon la taille des projets sachant que nous sommes en capacité de proposer sans aucune distinction des charpentes métalliques ou bois avec nos partenaires charpentiers » poursuit le Directeur général. A l’unité, Dome Solar a développé avec son partenaire Powr Group un carport 1 à 3 places pour le résidentiel. Pour les petites ombrières de 20 à 150 kWc, Dome Solar peut soit fournir le système d’intégration Helios RC3 seul, soit des ombrières standards développées avec Bacacier selon un rapport qualité/prix très favorable. Enfin pour les projets d’ombrières qui dépassent les 150 kWc, à savoir une certaine taille critique, Dome Solar peut là-encore fournir le système d’intégration Helios RC3 seul, ou l’ombrière clef en main adaptée au besoin spécifique du client. « Nous travaillons avec le meilleur partenaire charpentier selon la taille, la localisation, et le calendrier du projet : les charpentiers locaux seront adaptés aux projets jusqu’à 500kWc, et les acteurs d’envergure nationale seront pertinents pour les projets plus significatifs, de plusieurs MW. » conclut Josselin Noire.

+50% de systèmes de fixation pour ombrières
Dans le marché de l’ombrière, Dome Solar affiche ses ambitions. En 2023, Dome Solar a installé pour 80 MW de systèmes de fixation d’ombrières. L’objectif 2024 est fixé à plus de 140 MW, dans un marché porté par la dynamique vibrante de l’autoconsommation individuelle et collective. Une augmentation de 50% qui va donner des ailes à Dome Solar qui devrait titiller le GW de systèmes d’intégration installés par ses clients pour l’ensemble de sa gamme en 2024 !

    

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire