Enercoop Midi-Pyrénées et la SEM Ha-Py Énergies inaugurent deux parcs solaires citoyens dans les Hautes-Pyrénées - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Enercoop Midi-Pyrénées et la SEM Ha-Py Énergies inaugurent deux parcs solaires citoyens dans les Hautes-Pyrénées

Afin de réaliser concrètement la transition énergétique, il est indispensable de faire de l’énergie un bien commun au service des citoyen⋅nes et de leur territoire. C’est dans cette optique que deux nouveaux parcs solaires seront inaugurés le 22 avril prochain en territoire bigourdan, dans les Hautes-Pyrénées. Les deux premiers d’une démarche exemplaire entre le secteur public et l’action citoyenne. Un partenariat aux valeurs fortes !
Enercoop Midi-Pyrénées et les collectivités des Hautes-Pyrénées, à travers sa société d’économie mixte Ha-Py Énergies, ont choisi d’œuvrer ensemble afin de développer, dans les Hautes-Pyrénées, des moyens de production d’énergie renouvelable de haute qualité environnementale et sociale. Leur filiale commune HaPyCoop répond ainsi à une logique de complémentarité et de coopération entre les collectivités et les citoyen⋅nes.
Une labellisation Énergie Partagée
Les parcs solaires, issus de ce partenariat 50/50, sont développés suivant une éthique commune : décentralisation, non spéculation, retombées économiques locales, implication des citoyen⋅nes. Ces deux premiers parcs solaires ont d’ailleurs obtenu fin 2023 la labellisation Énergie Partagée, mouvement qui fédère, accompagne et finance les projets citoyens de production d’énergie 100% renouvelable en France. Le label reconnaît des projets particulièrement vertueux pour leur territoire, en termes d’implication des acteurs locaux (notamment les habitants), aux nombreuses retombées économiques, sociales, écologiques et démocratiques. Une belle reconnaissance pour ces deux installations.
La Communauté de Communes Adour Madiran et la commune de Bordères sur l’Echez, sites d’implantation des deux parcs, soutiennent cette démarche en mettant à disposition leurs terrains contre un loyer modeste et non spéculatif.
D’autres parcs solaires développés avec la même rigueur et les mêmes valeurs viendront bientôt renforcer la place de l’énergie renouvelable sur le territoire.
Deux terrains au passif chargé
A Rabastens de Bigorre, le terrain accueillait jusqu’en 1996 un site de broyage d’ordures ménagères. Environ 94 000 tonnes de déchets y ont été déposées, sur une épaisseur de plus de 10 m, avant la réhabilitation du site d’enfouissement au début des années 2000. A Bordères sur l’Echez, le terrain situé sur l’ancienne ligne ferroviaire privée à usage industriel, a d’abord été exploité par l’usine Ceraver, fabricant de filtres pour les centrales nucléaires dans les années 70, puis pour des essais de prototypes de vitesse, de freinage, pour l’Arsenal de Tarbes.  Ces terrains n’ont, depuis plusieurs années, accueilli aucune activité avant que se profile une possibilité de reconversion vertueuse.
De l’énergie renouvelable en lieu et place de déchets ou filtres pour centrales nucléaires 
En 2024, l’implantation de deux parcs solaires permet de valoriser ces terrains dégradés en leur offrant une nouvelle activité qui sert l’intérêt collectif.
Chacun des deux parcs produisent de l’électricité 100 % renouvelable pour l’équivalent de la consommation de 300 personnes (hors chauffage et eau chaude). L’intégralité de la production d’électricité est vendue directement et pour 30 ans au fournisseur d’électricité 100 % renouvelable Enercoop à un tarif juste et équitable. Ce contrat de longue durée et de gré à gré permet une meilleure maîtrise des coûts d’approvisionnement du fournisseur d’électricité, alors moins liés aux fluctuations du marché, et bénéficient in fine à ses consommateurs. “Notre société coopérative est d’intérêt collectif : c’est pourquoi nous coopérons avec les acteurs locaux, en premiers lieux les citoyens et les collectivités locales, pour une énergie au service de tous, loin des spéculations financières”, précise Nelly Téchiné, directrice générale bénévole d’Enercoop Midi-Pyrénées.

    

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire