Avec Sol&Moi, HomeServe préconise d’opter pour l’énergie solaire ! - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Avec Sol&Moi, HomeServe préconise d’opter pour l’énergie solaire !

40% des Français songent à s’équiper en panneaux solaires. Une démarche d’autoconsommation qui intervient en réponse à la hausse successive des prix de l’énergie. C’est d’ailleurs dans ce contexte qu’HomeServe, spécialiste des réparations et de la rénovation énergétique de l’habitat, a lancé Sol&Moi, sa première offre d’autoconsommation solaire dédiée aux particuliers. Pour accompagner ses clients tout au long du processus, HomeServe, passe au crible toutes les étapes essentielles pour l’installation de panneaux solaires à la maison en toute sérénité.
Étape 1 : faire le point sur ses besoins !
Avant de se lancer dans l’installation, une étude approfondie par un professionnel, baptisée le calepinage, est essentielle. Une analyse des besoins du client, qui permet d’estimer la rentabilité du projet en fonction des économies d’énergie attendues et des différents coûts, mais aussi d’évaluer concrètement les équipements nécessaires : combien de panneaux solaires ? Quelle orientation privilégier ? Quelle puissance déployer ? Une fois cette étape finalisée, l’expert fait ensuite suivre un devis au client et organise une visite technique sur les lieux afin de vérifier la faisabilité du projet. Si tout est en ordre, il ne reste plus qu’à donner l’ultime validation pour lancer le projet !
Étape 2 : Place aux démarches administratives
Avant de passer à l’étape d’installation, certaines démarches administratives sont de rigueur. Une première demande auprès de sa mairie est nécessaire – en moyenne, le délai de validation est d’environ un mois. Attention, si le logement concerné est certifié Bâtiments de France, la démarche sera rallongée d’un mois supplémentaire. Une fois la demande validée par la mairie, il est ensuite temps d’effectuer une demande de raccordement au réseau électrique auprès d’ENEDIS. Finalement, il est temps d’élaborer son dossier de financement : en France, plusieurs aides sont proposées afin de permettre à chacun de financer ses projets (prime à l’autoconsommation, Ma Prime Rénov…). L’élaboration de ce dossier permettra ainsi de bénéficier du maximum d’aides financières pour mener à bien le projet.
Étape 3 : Faire contrôler son installation
Une fois les travaux terminés, les installations doivent être validées par le Consuel, qui doit planifier une visite à domicile pour contrôler la conformité des installations électriques pour limiter au maximum les dysfonctionnements et les risques d’accident. C’est seulement une fois l’attestation obtenue que le raccord
ENEDIS peut être effectif. Attention à bien vérifier également que son assurance couvre l’installation des équipements solaires : ceux-ci doivent impérativement être déclarés dans le cadre du contrat d’assurance habitation.
Étape 4 : Suivi et subventions
Conformément au cadre réglementaire mis en place par l’État, il est possible de bénéficier de la prime d’autoconsommation à horizon un an après la mise en service de son équipement. L’occasion de valoriser l’énergie produite et consommée localement mais également d’amortir son projet. Calculée en fonction de la puissance de l’installation, versée en 1 fois – 1 an après la mise en service. En moyenne, un utilisateur utilisera 30 à 40% de sa production. Pour optimiser l’utilisation de sa production, deux solutions s’offrent à lui : opter pour le stockage virtuel (non-éligible à la prime à l’autoconsommation), qui lui permet d’utiliser jusqu’à 100% de sa production et atteindre jusqu’à 80 voire 90% d’autonomie par rapport au réseau de cette production ou vendre l’excès de production à EDF. Dans ce cas de figure, une facture devra être adressée annuellement. Attention : la revente de surplus est imposable dès qu’elle excède 3kWc.
Attention : avant de s’engager sur le projet, le client doit s’assurer que l’entreprise mandatée pour les travaux est bien certifiée QualiPV RGE – un gage de qualité, accordée aux professionnels travaillant dans les énergies renouvelables. « Alors que le prix de l’électricité monte en flèche depuis des mois, l’investissement initial des panneaux solaires a, à l’inverse, énormément baissé. C’est aujourd’hui plus que jamais le moment idéal pour se tourner vers l’autoconsommation : pour ceux qui possèdent des logements très gourmands en énergie, les installations sont ainsi rentables beaucoup plus vite ! Chez HomeServe, nous sommes convaincus de l’intérêt de cette solution et œuvrons à la démocratisation de l’autoconsommation individuelle en soutenant chaque français dans la transition de son habitat » conclut Philippe Notargiacomo, Président de HomeServe Energies Services.

Quid de HomeServe ?
Depuis plus de 20 ans, HomeServe déploie son énergie au service de l’amélioration durable de l’habitat. Avec 1 200 collaborateurs et près de 4 000 professionnels sur le terrain, l’entreprise simplifie les réparations et améliore la performance énergétique de la maison. HomeServe propose des solutions pour simplifier l’entretien et les réparations ainsi que la performance énergétique de la maison. Avec son programme RSE “Empreinte 2030”, HomeServe s’engage pour ses clients, ses femmes, ses hommes et les territoires. HomeServe France est la filiale française de HomeServe EMEA, détenue par le fonds d’investissement Canadien Brookfield.
Philippe Notargiacomo, Président de HomeServe Energies Services

    

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire