En Occitanie, un projet architectural mêle structure métallique et panneaux PV bi-verre verticaux - PV SOLAIRE ÉNERGIE

En Occitanie, un projet architectural mêle structure métallique et panneaux PV bi-verre verticaux

Le nouveau bâtiment associatif et administratif de Tourneville est équipé de 50 mètres carrés de panneaux solaires verticaux bi-verre transparents à 51 %.La mairie de Tourneville a inauguré son nouveau bâtiment associatif et administratif qui a la particularité d’être recouvert de panneaux solaires en façade. La ville occitane de 26 000 habitants s’est en effet doté de nouveaux locaux pour remplacer l’ancien bâtiment municipal démoli à l’automne, en raison de dégradations provoquées par un incendie de 2016.
Le projet a représenté un investissement total de plus de 2 370 000 euros et a permis d’installer une petite centrale solaire de 20 kW en autoconsommation avec vente de surplus. Le système solaire est fixé sur des rails et intégré sur des brise-soleils de la façade sud. « Avec une transparence des modules de 51%, l’installation à la verticale assure ainsi et surtout un effet brise soleil pour les agents municipaux tout en laissant passer suffisamment de lumière », a affirmé CS Wismar France, qui a fournit les panneaux solaire.
L’installation a été réalisée par l’entreprise ERSO (Energies Renouvelables du Sud-Ouest) et dessinée par Sébastien Franc Architecte et Cabrol & Beauvois Architectes. « Le dessin réalisé par les architectes nous a donné envie de participer au projet. Les panneaux solaires font l’originalité et l’esthétique de ce bâtiment. L’appel à projet a été monté intelligemment, de façon que les lots photovoltaïques et la structure métallique soient liés ; nous avons donc travaillé main dans la main avec la société EST [qui a conçut et fournit la structure] », a souligné Vidian RAZAT, représentant de l’installateur ERSO, dans un communiqué.
Avec 50 mètres carrés de panneaux photovoltaïques biverres installés, le bâtiment répond ainsi aux normes environnementales. « L’accentuation de nos investissements dans cette deuxième partie de mandat en faveur du développement durable va également nous permettre d’envisager l’ajout de panneaux sur la toiture, pour couvrir jusqu’à 50% de l’énergie consommée », a affirmé la municipalité dans un communiqué.
La mairie de Tourneville s’était déjà dotée, en 2018 et 2020, de deux ombrières photovoltaïques qui totalisent désormais 540 kW de capacité solaire sur le parking du Phare. Ensemble, elles produisent annuellement quelque 700 000 kWh, soit l’équivalent de 10 % de la consommation municipale.
La ville accueille également deux toitures citoyennes sur les écoles maternelles du petit chêne (9 kWhc), de Georges Lapierre et du Petit Train (36 kWc). Les projets ont été mis en service à l’automne 2018 et ont totalement été financées par les citoyens de la coopérative Citoy’enR.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire