[En direct d’Open Energies] Enedis recrute pour raccorder plus vite - PV SOLAIRE ÉNERGIE

[En direct d’Open Energies] Enedis recrute pour raccorder plus vite

En matière d’autoconsommation, les clients se plaignent parfois des délais, à rallonge, de raccordement au réseau Enedis, une fois la centrale solaire mise en service. Interrogé sur ce point par pv magazine France sur le stand de l’énergéticien français présent au salon Open Énergies, David Sallanon, IP Grands producteurs Enedis en région Rhône-Alpes-Auvergne, se défend.« Qu’on m’amène d’abord le dossier, répond David Sallanon, déployant toute son énergie pour lutter contre une idée fausse, selon lui, celle des délais de raccordement à rallonge du réseau Enedis. Il argumente des efforts entrepris par le gestionnaire du réseau de distribution pour accélérer les délais en matière de raccordement, notamment au niveau de la formation et des recrutements en cours de chargés de conception et de chefs de projet, suivant le type d’études, basse ou haute tension, à réaliser. « Il y a, en effet, une première phase d’études incontournable de trois mois, afin de garantir la sécurité du réseau vis-à-vis des autres utilisateurs et la qualité de la fourniture électrique. Trois mois supplémentaires sont exigés, avant l’acceptation et le versement de l’apport. Et puis, nous sommes en France avec des contraintes législatives et réglementaires qui nous échappent en tant que service public. »
Le raccordement peut également nécessiter des travaux à réaliser, chronophages eux aussi. « C’est pourquoi, je conseille toujours d’anticiper au maximum la partie contractuelle et de ne pas attendre la mise en service pour effectuer sa demande de raccordement. Il faut la déposer dès le permis de construire. Le Contrat d’Accès au Réseau public de Distribution (CARD-I) et la convention d’exploitation avec l’utilisateur sont déjà assez longs à remplir comme ça ! », explique-t-il. Autres conseils : bien préparer son projet en utilisant les différents outils de cartographie et de simulation, à disposition et en en libre accès sur le portail professionnel Enedis. En 2020, l’énergéticien a procédé à 450 études de raccordement sur les cinq départements de l’Ain, de l’Ardèche, de la Drôme, du Rhône et de de la Loire. 1 400 l’an dernier. Près de 1 700 sont prévues cette année.
 

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire