Contre la haine, le SER a pris la décision de suspendre son activité sur X (ex-Twitter) à compter du 1er janvier 2024 - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Contre la haine, le SER a pris la décision de suspendre son activité sur X (ex-Twitter) à compter du 1er janvier 2024

Le SER était présent depuis 2011 sur Twitter, rebaptisé X à la suite de son changement de propriétaire à l’été dernier. Face à la désinformation et à la propagation de discours illégaux, violents et haineux qui jettent le discrédit sur ce réseau social, le SER se retire, marquant ainsi son refus de participer à une logique éditoriale en contradiction avec ses principes fondamentaux.
Depuis plus de 30 ans, le SER agit pour accélérer le développement des énergies renouvelables dans un esprit de dialogue, de concertation, de vérité et de pédagogie. Sa force réside aussi dans la pluralité et la complémentarité des 11 filières renouvelables représentées et réunies autour de valeurs de partage et d’engagement.
Les dérives éditoriales de la plateforme X ne sauraient compromettre la nécessaire information des publics sur l’urgence climatique et les sujets énergétiques. Le SER continuera à sensibiliser l’opinion sur les solutions énergétiques existantes telles que les énergies renouvelables. La transition énergétique concerne notre avenir à tous, il est essentiel qu’elle fasse l’objet d’un débat éclairé.
Vous pouvez suivre les actualités du SER sur LinkedIn, Instagram, Facebook, et YouTube.
« La politique éditoriale de X préoccupe notre syndicat qui ne souhaite pas participer à des logiques contraires à ses principes fondamentaux. Le droit à l’information et le dialogue démocratique sont notre bien commun. Si les réseaux sociaux favorisent l’échange et la libre circulation des idées, ils ne sauraient être pollués par la désinformation et la propagation de contenus illégaux, haineux et violents », déclare Jules Nyssen, Président du SER.

    

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire