Construction de la première centrale solaire flottante d’Isère - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Construction de la première centrale solaire flottante d’Isère

La centrale de 11 MWc, installée à Saint-Savin, sera la première en France à utiliser la dernière version de la technologie Hydrelio aiR Optim de Ciel&Terre, dont les propriétés de flottaison ont été améliorées.L’entreprise lilloise Ciel et Terre, spécialiste du solaire flottant, a démarré la construction d’un nouveau parc photovoltaïque flottant d’une puissance de 11 085 kWc qui sera installé sur un lac de carrière à Saint-Savin au sud-est de Lyon. Outre le fait que la centrale sera constituée d’un seul et même ilot au milieu du lac, elle sera aussi la première en France à utiliser la dernière version de sa technologie Hydrelio aiR Optim, après son déploiement dans plusieurs autres pays à travers le monde. Celle-ci se compose de flotteurs en PEHD recyclable, dont les propriétés de flottaison ont été augmentées pour supporter de plus larges modules, jusqu’à 670 Wc. La liaison entre les flotteurs rend également la structure plus flexible pour s’adapter aux étendues d’eau agitées.
Energ’Isère a été chargé du développement du projet en collaboration avec Ciel & Terre et GenSun pour tous les aspects de la construction de la plateforme solaire flottante. Sur ce projet, Ciel & Terre apporte une solution flottante clé en main, qui comprend notamment le dimensionnement de la plateforme flottante et l’étude du système d’ancrage. La fourniture et l’installation de la structure flottante et de son ancrage sont aussi assurées par l’entreprise.
« Le solaire flottant n’est pas un standard. Chaque projet est différent et nécessite de bien prendre en compte les caractéristiques du site, explique Marie Bonte, cheffe de projet de Ciel & Terre pour le projet de Saint-Savin. Nous avons pris en compte tous les critères et paramètres fournis pour concevoir la centrale FPV et aménager le chantier en fonction de l’activité de la carrière pour qu’elle reste pleinement opérationnelle ». Pour l’année 2024, l’entreprise annonce 100 MW de projets solaires flottants signés ou en cours de construction en Europe.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire