ABB signe un financement de 500 millions d’€ avec la BEI pour promouvoir l’électrification intelligente et durable - PV SOLAIRE ÉNERGIE

ABB signe un financement de 500 millions d’€ avec la BEI pour promouvoir l’électrification intelligente et durable

ABB et la Banque européenne d’investissement (BEI) ont signé un accord de financement à hauteur de 500 millions d’euros destiné à soutenir les activités de recherche et développement d’ABB dans le domaine de l’électrification. Dans la ligne de mire : la lutte effrénée contre le réchauffement climatique !
La demande mondiale d’électricité augmente dix fois plus vite que les autres sources d’énergie selon l’Agence Internationale de l’Energie. Pour répondre à cette demande croissante dans le contexte de la transition énergétique, ABB prévoit d’utiliser le financement de la BEI pour concevoir et mettre au point des solutions de distribution électrique de nouvelle génération. Le travail portera notamment sur les disjoncteurs à semi-conducteurs, les appareillages écologiques et les technologies qui améliorent l’efficacité et l’automatisation des bâtiments.
Le rôle crucial de l’électrification dans la transition énergétique de l’Europe
Les solutions d’ABB s’emploient, par exemple, dans les bâtiments commerciaux, les opérations industrielles ou les microréseaux. Le financement appuiera des projets de R&D en Allemagne, en Italie, en République tchèque, en Finlande, en Norvège, en Pologne, en Suisse et dans plusieurs autres pays européens. Timo Ihamuotila, directeur financier d’ABB, déclare : « Nous nous réjouissons de cette collaboration avec la Banque européenne d’investissement, qui reflète le rôle crucial de l’électrification dans la transition énergétique de l’Europe.
C’est une nouvelle façon de reconnaître les efforts qu’ABB déploie dans l’innovation et la recherche pour parvenir à une société à faible émission de carbone ». Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI chargé de l’environnement et de l’action climatique, ajoute : « L’électrification est un outil majeur pour lutter contre le changement climatique. Le prêt que nous accordons à ABB vise à soutenir une entreprise qui a depuis longtemps fait ses preuves dans l’élaboration de produits électriques et qui s’est engagée à promouvoir des solutions pratiques pour verdir l’économie européenne. Les recherches d’ABB contribueront à apporter une électricité propre aux maisons, aux usines et aux services de transport, une avancée primordiale si nous voulons éviter que notre planète ne se réchauffe davantage. »
Un soutien du Pacte vert pour l’Europe
Le financement de la BEI soutient le Pacte vert pour l’Europe, qui s’inscrit dans le cadre du plan de l’Union européenne visant à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. L’investissement dans l’innovation verte est nécessaire pour que l’Europe crée une économie durable capable de protéger sa population et de créer des emplois de qualité. Chez ABB, la recherche et le développement sont essentiels afin de mettre au point et de commercialiser des technologies qui revêtent une importance stratégique pour la croissance future de l’entreprise. Chaque année, une part importante des revenus de l’entreprise est investie dans la R&D.
En 2022, cette part représentait 1 166 millions de dollars, soit environ 4 % des revenus consolidés. Environ 7 500 personnes travaillent dans le domaine de la R&D chez ABB, dont près de 60 % se consacrent au développement numérique et logiciel. ABB collabore avec de nombreuses universités et des établissements de recherche en Europe et dans le monde entier dans le but de créer des réseaux de recherche et de promouvoir de nouvelles technologies. Pour renforcer et accélérer les efforts d’innovation, ABB investit également dans des start-ups et s’y associe.

    

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire