Unergy annonce l’implémentation de ses premiers projets agrivoltaïques en Colombie - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Unergy annonce l’implémentation de ses premiers projets agrivoltaïques en Colombie

Unergy, CleanTech et FinTech d’origine latinoaméricaine spécialiste du financement et de l’opération de mini-fermes solaires à haute performance, annonce l’implémentation de ses premiers projets agrivoltaïques en Colombie, parmi les seuls en Amérique latine. Là où l’installation des projets photovoltaïques sur les terres agricoles fait polémique en Europe, les mini-fermes d’Unergy apportent en Amérique latine une véritable réponse aux problématiques agricoles causées par le fort ensoleillement. Tour d’horizon !
Le protocole d’Unergy consiste à installer des mini-fermes solaires dans les pays ayant de vastes étendues de terres inexploitées, dans les zones affichant les plus forts niveaux de radiations solaires sur des surfaces standard de 2 hectares avec une inclinaison de moins de 10 degrés, dont les prix d’achat ou de location sont dictés par le potentiel agricole. En somme, des pays disposant d’un haut potentiel photovoltaïque de plus de 1 800 kWh/kWc, notamment en Amérique latine, là où les états manquent de liquidité pour le financement de la transition énergétique.
Une stratégie d’exploitation partagée des sols
En opposition aux méga-parcs photovoltaïques, les mini-fermes d’Unergy sont des projets à petite échelle qui réduisent la déforestation et permettent une mise en place rapide et une entrée en opération en seulement 10 mois. Ensemble, tous ces facteurs garantissent une totale maitrise des coûts et assurent un taux de rendement interne (TRI) compris entre 7 % et 10 % par an. Selon l’Institut Géographique Agustín Codazzi, la Colombie compte environ 22 millions d’hectares aptes pour l’agriculture dont seulement 5,3 millions sont aujourd’hui exploitées. Avec l’implémentation de projets agrivoltaïques, Unergy va encore plus loin et met en place une stratégie d’exploitation partagée des sols. Outre la production d’électricité, les panneaux photovoltaïques viennent favoriser la production agricole des cultures nécessitant une radiation modérée telles que les cucurbitacées, qui y retrouvent une très grande productivité, et l’élevage de petit bétail. Ils permettent également de réduire la quantité d’eau nécessaire à l’irrigation, ce qui améliore davantage les aspects environnementaux et permet de réduire les coûts liés aux ressources agricoles. Quant à l’impact social, les mini-fermes d’Unergy contribuent au développement des communautés rurales dans les pays en voie développement.
Un investissement initial de 1 million de dollars
En Colombie, les premiers projets photovoltaïques de la start-up sont accompagnés d’un soutien aux acteurs productifs locaux comme les écoles, les coopératives agricoles et les petits producteurs indépendants. Alors que selon un rapport récent de la Commission Européenne, « si seulement 1 % de la surface agricole utile de la France accueillait des systèmes agrivoltaïques, le pays pourrait atteindre dix fois sa capacité installée cumulée de 2022, ce qui dépasserait largement les progressions observées dans d’autres économies développées de l’Union européenne », le modèle Unergy ne cesse de séduire. En Europe, il sert d’inspiration et il attire de plus en plus d’investisseurs. Chaque mini-ferme Unergy nécessite un investissement initial d’environ 1 million de dollars US (930 mille euros). À date, la start-up a levé plus de 20 millions d’USD auprès d’investisseurs particuliers et a annoncé des procédures de Due Diligence pour plus de 100 millions d’USD de capitaux privés et institutionnels.

    

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire