Une startup française déploie un réfrigérateur solaire en RDC - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Une startup française déploie un réfrigérateur solaire en RDC

La solution hors réseau permet une réfrigération continue jusqu’à 4 jours grâce à ses modules solaires, un stockage sous forme de glace et des batteries lithium-ion. L’unité est livrée en location (système PAYG) avec 2 ampoules d’éclairage LED et des ports USB pour recharger les téléphones portables.La startup française Koolboks a mis au point un réfrigérateur solaire destiné à une utilisation hors réseau. L’unité est alimentée par l’énergie produite par des panneaux solaires et peut fonctionner comme un réfrigérateur ou comme un congélateur. Selon l’entreprise, la solution permet de générer une réfrigération continue jusqu’à 4 jours, même en cas d’ensoleillement limité.
Pour ce faire, Koolboks a développé un système de répartition de l’énergie pour favoriser le stockage froid. “Nous avons créé des compartiments à glace dans les armoires réfrigérées. Ainsi, pendant la journée, lorsque le soleil est disponible, ce qui est souvent le cas en Afrique, de la glace est fabriquée dans ces compartiments”, explique la jeune pousse dans un communiqué. La nuit l’énergie, transférée ainsi sous forme de glace, permet de maintenir la température de l’armoire.​

“Grâce à cette technologie, nous avons pu réduire de près de 40 % le coût de possession d’un réfrigérateur solaire hors réseau”, affirme Koolboks. Le système de stockage par glace est complété avec des batteries lithium-ion intégrées dans le congélateur.
Le réfrigérateur est livré avec 2 ampoules d’éclairage LED et des ports USB pour recharger les téléphones portables.

Le réfrigérateur est distribué par les distributeurs locaux qui le livrent en location, via une technologie pay-as-you-go (PAYG) qui permet de facturer par mois ou par semaine les particuliers et les commerçants équipés. Koolboks est actuellement intégré à Aganza, Paygee et Solaris.

Koolkoks a récemment annoncé un accord de distribution avec Orange, qui va commercialiser ses produits, d’abord en République Démocratique du Congo, puis progressivement dans 11 autres pays, à savoir le Burkina Faso, le Cameroun, la Centrafrique, la Côte d’Ivoire, la Guinée, la Jordanie, le Libéria, Madagascar, le Mali, le Sénégal et le Sierra Leone. Le système de paiement PAYG sera intégré à sa plateforme digitale, Orange Smart Energies.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire