Un vitrage « intelligent » pouvant produire de l’énergie solaire pour des applications sur bâtiments et serres agricoles - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Un vitrage « intelligent » pouvant produire de l’énergie solaire pour des applications sur bâtiments et serres agricoles

Une jeune pousse strasbourgeoise a mis au point une technologie de verre dynamique qui intègre des couches photovoltaïques et des cristaux liquides, ce qui lui permet de s’opacifier et de produire de l’énergie solaire quand il est exposé à la lumière.La jeune pousse strasbourgeoise P-Layer a développé un dispositif de verre innovant capable de produire de l’énergie solaire lorsqu’il est exposé à la lumière. Le vitrage intègre des couches photovoltaïques et des cristaux liquides qui lui permettent de capter, filtrer, contrôler et exploiter toute source de lumière, naturelle ou artificielle. Avec un système de modulation adaptive, le verre peut ainsi s’opacifier graduellement, totalement ou partiellement, et produire de l’énergie photovoltaïque.
Le dispositif est protégé par un brevet et a été développé via des travaux de recherche menés conjointement par le laboratoire ICube à Strasbourg et l’Université de Southampton au Royaume-Uni. Selon les partenaires, la technologie est adaptable au verre mais peut aussi s’intégrer à tous autres supports rigides ou flexibles comme le polycarbonate, le PET, le PMMA, etc.
« Notre objectif est de combiner deux classes de matériaux aux propriétés optiques et électriques très spécifiques et complémentaires – les cristaux liquides et les semi-conducteurs organiques – dans un seul dispositif afin de créer de nouveaux composants optiques pour la photonique », ont expliqué Pr. Thomas Heiser, chercheur-inventeur au sein du laboratoire strasbourgeois ICube et Pr. Malgosia Kaczmark, co-inventeur et professeur à l’Université de Southampton dans un communiqué.
Le projet est soutenu financièrement par la SATT Conectus depuis 2017. Son investissement a notamment permis de produire plusieurs prototypes fonctionnels, de lancer la startup P-Layer et d’initier des actions commerciales comme des analyses de marché, l’identification de premiers partenaires commerciaux et divers démarchages.
Pour lancer son offre de produits technologiques et renforcer ses initiatives commerciales, la société prévoit de lever des fonds au premier semestre 2024. « Parallèlement, nous recherchons activement des partenaires industriels pour préparer la phase de pré-industrialisation de notre produit », a confié Dr. Sadiara Fall, CEO et fondateur de P-Layer.
La jeune pousse a par ailleurs été sélectionnée intégrer le programme d’accompagnement aux startups du CNRS pour poursuivre son développement.
P-Layer vise particulièrement des utilisations dans le secteur du bâtiment, des transports et de l’agriculture, notamment dans les serres agricoles. Des champ d’applications possibles sont aussi envisagés dans le domaine des lunettes intelligentes, des systèmes de vision avancée et dans la protection des systèmes électroniques photosensibles.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire