Un document pour faciliter la construction de façades photovoltaïques ventilées édité par Swissolar - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Un document pour faciliter la construction de façades photovoltaïques ventilées édité par Swissolar

Ce document a été rédigé à titre transitoire, car aucun papier sur l’état de la technique n’est actuellement disponible sur le thème de la protection incendie des installations photovoltaïques en façade. Ce document sert temporairement de guide pour la planification des façades photovoltaïques. Dans tous les cas, les obligations administratives doivent être également remplies.En Suisse, les surfaces de façades parfaitement ou moyennement orientées offrent un potentiel de production annuelle d’environ 17 TWh. Elles ont l’avantage de produire 40 à 50 % de leur électricité pendant le semestre d’hiver, lorsque le besoin est le plus élevé. Les façades photovoltaïques permettent donc d’utiliser efficacement les surfaces construites sans empiéter sur les espaces naturels. Le potentiel d’énergie solaire des bâtiments existants peut être consulté ici.
Pour les installations photovoltaïques sur les toits, il existe déjà un papier sur l’état de la technique, publié par Swissolar et basé sur le guide de protection incendie « capteurs et panneaux solaires » de l’Association des établissements cantonaux d’assurance incendie (AEAI). Ce document, actualisé régulièrement, clarifie comment les installations PV en toitures peuvent être construites de la manière la plus sûre possible. Un tel papier sur l’état de la technique n’existe pas encore pour les installations en façade, car il nécessite des essais d’incendie spécifiques et coûteux pour vérifier les bases techniques.
Le nouveau document transitoire publié par Swissolar comble cette lacune en proposant une procédure harmonisée au niveau national pour la planification et la méthode de preuves en protection incendie des façades photovoltaïques ventilées. Il a été élaboré en collaboration avec l’AEAI, les assurances cantonales des bâtiments de Berne et de Zurich (GVB / GVZ) ainsi que des experts en photovoltaïque et en protection incendie. Il fournit une catégorisation des systèmes pour les bâtiments de hauteur moyenne (11 à 30 mètres) et les bâtiments élevés (30 à 100 mètres).
La catégorisation indique dans quelles conditions les façades photovoltaïques peuvent être construites sans essai au feu spécifique à l’objet. Dans ces cas, une méthode de preuves argumentée est appliquée. Le document transitoire définit également des directives concernant les modules PV, les canalisations, les mesures de protection contre l’incendie et d’autres aspects sur la base des valeurs empiriques obtenues lors des essais au feu précédents.
De nombreux maîtres d’ouvrage planifient et construisent déjà des façades photovoltaïques et contribuent ainsi à la transition énergétique. Le document de transition leur offre une solution concrète et utilisable jusqu’à ce que le papier définitif sur l’état de la technique soit élaboré. Ce document sera rédigé par Swissolar en collaboration avec des experts en photovoltaïque et en protection incendie et en concertation avec l’AEAI. Sa publication est prévue pour l’automne 2024.
 

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire