TotalEnergies prend une participation minoritaire dans le projet de câble sous-marin entre le Maroc et le Royaume-Uni - PV SOLAIRE ÉNERGIE

TotalEnergies prend une participation minoritaire dans le projet de câble sous-marin entre le Maroc et le Royaume-Uni

Le projet hybride solaire-éolien Xlinks de 11,5 GW, associé à 22,5 GWh/5 GW de stockage par batterie, a pour but d’alimenter en électricité renouvelable à bas coût l’équivalent de 8 % des besoins domestiques actuels du Royaume-Uni depuis le Maroc, via un câble de 3 800 km.TotalEnergies a investi 20 millions de £ (23 millions d’euros) pour acquérir une participation minoritaire dans Xlinks First Limited, une société fondée en 2019 au Royaume-Uni. L’énergéticien français rejoint ainsi les investisseurs historiques, l’Emirati Abu Dhabi National Energy Company (TAQA) et le Britannique Octopus Energy qui ont respectivement investi à hauteur de 25 millions de £ (29 millions d’euros) et 5 millions de £ (5,8 millions d’euros) dans l’entreprise. « Au-delà de l’apport en capital, l’investissement de TotalEnergies nous fournira une expertise technique précieuse correspondant aux défis uniques que nous avons à relever », s’est réjoui Simon Morrish, CEO de Xlinks.
Le projet Xlinks comprendra 11,5 GW de puissance installée photovoltaïque et éolienne et des batteries de 22,5 GWh/5 GW pour fournir 3,6 GW d’énergie fiable pendant plus de 19 heures par jour en moyenne. Les nouvelles installations de production d’énergie à faible coût et de stockage de batteries seront situées au Maroc et seront exclusivement reliées à la Grande-Bretagne via des câbles sous-marins CCHT de 3 800 km. L’entreprise prévoit de vendre l’électricité au réseau britannique dans le cadre d’un système de contrat pour différence. Une fois achevé, le site situé à Guelmim Oued Noun, dans le sud Maroc, sera en mesure de répondre à 8 % des besoins domestiques actuels du Royaume-Uni.
Selon ses promoteurs, il contribuera à créer 1 350 emplois permanents au Royaume-Uni en 2024 et plus de 10 000 au Maroc pour la construction et l’exploitation des installations de production d’énergie et de stockage.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire