SMA renforce ses capacités et fait le pari du made in Europe - PV SOLAIRE ÉNERGIE

SMA renforce ses capacités et fait le pari du made in Europe

Deux fois par an, SMA organise un événement réunissant ses principaux clients français avec comme objectif une meilleure compréhension du marché et des défis à relever. Le dernier en date, le « SMA Expérience Large Scale & Storage » s’est tenu fin novembre dernier. 25 clients « Grands projets » – développeurs, IPP, EPC, BE, Due Diligence -, ont été conviés en immersion dans l’antre industriel de SMA. Un site en plein chantier où pousse, comme un tournesol, une nouvelle usine de production ! Présentation.  
A deux heures de Francfort, Kassel accueille le siège du spécialiste européen des onduleurs solaires SMA. Aller à Kassel pour un photovoltaïcien, c’est un peu comme se rendre à Stuttgart pour un Porschiste ! Un pèlerinage technologique pour en prendre plein les yeux.
Des visites en immersion
« Nos clients ont eu droit à des visites de nos sites de R&D et de production, des centres de tests d’intégration au réseau, des tests climatiques et de vieillissement accéléré ainsi que de notre centre de formation SMA Solar Academy pour former les acteurs actuels et futurs du solaire. De quoi se rendre compte en immersion de l’énorme potentiel de cette entreprise fondée il y a plus de quarante ans et devenue un leader dans la gestion de l’énergie » souligne Vincent Mathely, directeur commercial France de SMA, qui a fait office de guide durant les deux jours de l’événement. Les clients grands comptes ont également participé à des rencontres et des échanges autour des problématiques centrales telles que la durée de vie étendue au-delà de 20 ans, la fiabilité en lien avec le LCOE/LCOS, la cybersécurité, la durabilité et le développement durable. « Nous avons aussi mis le focus sur les solutions SMA PV et Stockage qui sont au cœur des changements majeurs en cours sur les réseaux électriques, et ce, afin de rendre l’approvisionnement en énergie sûr et fiable. Les échanges autour des capacités de Grid forming et des différents services réseaux ont ainsi été particulièrement intenses » reconnaît Vincent Mathely.
« Développer notre force d’innovation et réduire nos dépendances »
D’ici à fin 2024, l’entreprise investira quelque douze millions d’euros dans l’extension de la production de circuits imprimés sur le site de Niestetal/Kassel. SMA sera ainsi en mesure de répondre à la demande croissante d’onduleurs et d’onduleurs à batterie modernes et plus performants. Des postes de travail modernes répondant aux exigences les plus rigoureuses en matière d’ergonomie seront créés au sein des nouvelles chaînes de production. Des technologies robotiques innovantes y seront également mises en œuvre. Au total, l’entreprise devrait recruter environ 50 nouveaux collaborateurs d’ici fin 2024. « En développant et en modernisant notre usine de production électronique ici à Niestetal, nous renforçons l’attractivité de l’Allemagne en tant que site industriel et nous créons des postes de travail intéressants dans la région », déclare Klaus Petry, Executive Vice President Global Operations chez SMA. « C’est une étape importante pour développer notre force d’innovation et réduire nos dépendances tout au long de la chaîne d’approvisionnement, y compris sur le long terme. »
Dans l’usine de production électronique agrandie, les collaborateurs fabriquent et contrôlent des cartes imprimées destinées à la nouvelle génération d’onduleurs photovoltaïques et d’onduleurs à batterie de SMA. Les cartes imprimées modernes comportent bien plus de composants et de puces électroniques que les modèles antérieurs. Bien que dotés d’ensembles plus volumineux, les nouveaux onduleurs sont, de par leur conception, plus compacts et plus performants, ce qui facilite aussi le montage, l’installation et l’entretien des appareils. Dans l’usine de production électronique, des technologies robotiques et des postes de travail répondant aux exigences les plus strictes en matière d’ergonomie assureront le traitement optimal de ces cartes imprimées de taille supérieure.
Un doublement da la capacité de production
SMA est actuellement confrontée à une explosion de la demande de systèmes et de solutions pour les installations photovoltaïques et les systèmes de stockage à batterie. Parallèlement à l’extension de la production électronique, l’entreprise investit également dans la construction d’un nouveau hall de production. « Cette nouvelle GIGAWATT Factory de SMA, qui permettra à SMA de presque doubler sa capacité de production en la faisant passer de 21 à 40 gigawatts, permettra, à partir de 2025, la production d’ensembles destinés à des systèmes de stockage et des systèmes photovoltaïques de grande envergure » précise Vincent Mathely. Sur le terrain d’environ 46 000 mètres carrés situé à proximité de l’autoroute A7, le bouquet final marquant l’achèvement du gros œuvre vient d’être célébré. La mise en place sur la toiture du nouveau bâtiment de l’installation photovoltaïque propre à l’usine de production est en cours. SMA s’érige en symbole de la résistance européenne industrielle en matière de photovoltaïque. Ses produits à forte valeur ajoutée technologique et pétris d’innovation répondent à une demande spécifique et ne craignent en rien la concurrence asiatique. L’Europe industrielle du solaire vit encore. SMA en fera la preuve avec la présentation à Energaia de deux nouveautés : le Sunny Boy Smart Energy et le SMA Home storage. Deux produits « smart » garants du savoir-faire de SMA !

Groupe SMA : forte augmentation du chiffre d’affaires et du résultat après les neuf premiers mois de l’année
SMA a maintenu sa dynamique de croissance au troisième trimestre 2023. Conformément aux attentes, les segments Large Scale & Project Solutions et Commercial & Industrial Solutions ont tous deux enregistré une progression particulièrement forte. Au cours des neuf premiers mois de 2023, le chiffre d’affaires consolidé a progressé de 84,7 % au total pour s’établir à 1 337,4 millions d’euros (T3 2022 : 724,1 millions d’euros). Dans le segment Home Solutions, le chiffre d’affaires a plus que doublé pour atteindre 486,2 millions d’euros (T3 2022 : 229,3 millions d’euros) au troisième trimestre. Le segment Commercial & Industrial Solutions a également augmenté son chiffre d’affaires de manière significative, de 74,4 %, passant de 191,3 millions d’euros à 333,7 millions d’euros. Dans le segment Large Scale and Project Solutions, le chiffre d’affaires a ainsi nettement progressé dans l’ensemble, atteignant 517,5 millions d’euros, contre 303,5 millions d’euros à la même période de l’année précédente (+70,5 %).

    

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire