Parcoursup cible les métiers de la transition énergétique - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Parcoursup cible les métiers de la transition énergétique

À l’occasion de l’ouverture de Parcoursup, un nouveau logo sur le site de l’Onisep permet de mieux identifier les diplômes et formations menant aux métiers de la transition énergétique.
Un partenariat entre l’Onisep et le Comité Stratégique de Filière des Nouveaux Systèmes Énergétiques vise à renforcer l’attractivité des diplômes et formations menant aux métiers de la transition énergétique. Désormais, le site de l’Onisep référence les métiers de la transition énergétique et les 100 diplômes qui permettent d’y accéder, du CAP au BAC+3. À l’heure où les jeunes s’inscrivent sur Parcoursup pour formuler leurs vœux, ce focus sur la transition énergétique, assorti de fiches diplôme et de fiches métiers, les aidera à éclairer leurs choix et leur permettra de concilier intérêt général et avenir professionnel. 
“La transition énergétique est une filière d’excellence, mixte et inclusive, porteuse de sens et d’emplois durables partout en France” a rappelé Sylvie Jéhanno, co-présidente du Comité stratégique de filière de Nouveaux Systèmes Énergétiques, lors de la présentation des évolutions sur le site de l’Onisep. Avec une innovation : un logo spécifique, véritable label des métiers de la transition énergétique, qui permet de mieux se repérer. “La vocation de ce recensement est d’accompagner les jeunes et leurs parents dans leurs choix d’orientation post-3e et postbac pour la rentrée 2024-2025″ souligne Frédérique Alexandre-Bailly, directrice générale de l’Onisep. Les jeunes qui souhaitent contribuer à la réduction des émissions de CO2 trouveront ainsi plus facilement les formations autour de chez eux.
300 000 emplois en France d’ici 2030
La liste des 100 diplômes, du CAP au BAC+3, a été réalisée par les industriels du Comité stratégique de filière des Nouveaux Systèmes Energétiques et le réseau « transition énergétique et éco-industrie » des campus des métiers et des qualifications, avec l’appui des associations de la filière et de l’Onisep. Ces diplômes permettent d’accéder aux métiers des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique et de la décarbonation. Ces métiers, pour la plupart déjà existants et en tension, sont des métiers à caractère technique, industriel et scientifique : génie électrique, génie thermique, génie climatique, génie mécanique, conduite de projet, installation et maintenance. Au-delà du bac+3, les diplômes liés aux sciences de l’ingénieur, les masters ou doctorats à caractère scientifique et technique selon leur spécialité, permettent aux étudiants qui le souhaitent de s’orienter vers les métiers qui contribuent à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Si la transition énergétique est un impératif climatique, elle est aussi une chance pour l’emploi mais représente un défi majeur en matière d’orientation et de formation. Les évaluations de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) estiment, en effet, que la stratégie nationale bas carbone, qui ambitionne d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050, devrait engendrer la création de 300 000 emplois en France d’ici 2030.

    

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire