Nouveau record en France : 3 135 MW de puissance solaire raccordée sur l’année 2023 - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Nouveau record en France : 3 135 MW de puissance solaire raccordée sur l’année 2023

30 % de capacités en plus par rapport à 2022 ont été installées, notamment grâce à une progression sans précédent de l’autoconsommation individuelle et collective, qui représente 1 122 MW supplémentaires, soit un tiers des raccordements sur 2023.Selon les chiffres publiés par le gestionnaire de réseau de distribution de l’électricité Enedis sur son site Open Data, 921 MW de nouvelles capacités solaires ont été raccordées sur son réseau au dernier trimestre 2023. Cela porte donc à 3 135 MW le total des capacités solaires raccordées sur toute l’année 2023, soit une augmentation de 30 % par rapport à 2022 qui avait été plutôt décevante avec 2,6 GW raccordés. Mais le cru 2023 dépasse largement l’année 2021 qui avait établi un record, avec 2,8 GW raccordés. A noter par ailleurs que le chiffre ne comptabilise pas les ZNI : il pourrait donc être légèrement supérieur au final.
Selon l’autorité, plus de 200 000 installations ont été ajoutées sur le réseau, soit le double par rapport à 2022. Mention spéciale pour l’autoconsommation avec et sans injection qui totalise 1 122 MW de capacités, soit un tiers des raccordements. En seulement un an, le parc PV en autoconsommation a donc quasiment doublé en France pour atteindre 2 256 MW et c’est dans le département de la Haute-Garonne, suivi par l’Isère et la Gironde, que l’on compte le plus d’installations.

Dans ce domaine, l’autoconsommation collective a aussi enregistré un véritable bon, avec 259 opérations actives recensées, pour 3 839 participants et 17 991 kVa installés au total. Le tout pour une moyenne de deux producteurs et 13 consommateurs par opération. « Ces chiffres témoignent aussi de la mobilisation plus large de la société française : les particuliers se lancent dans l’autoconsommation, mais aussi les commerces ou l’industrie (comme le montre la croissance des installations > 100 kVA) », relate le syndicat Enerplan dans un communiqué.
« Les résultats de cette année 2023 doivent être reconnus, et soutenus. L’année 2024 va, en toute logique, amplifier ces résultats, suite à la loi d’accélération des ENR, avec un objectif, que nous escomptons largement supérieur à 4 GW. Les futurs objectifs de programmation énergétique doivent confirmer cette dynamique et la place de l’énergie solaire dans le mix électrique français », a salué Daniel Bour, président d’Enerplan.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire