MyLight150 lève 100 millions d’euros pour ses activités sur le solaire résidentiel - PV SOLAIRE ÉNERGIE

MyLight150 lève 100 millions d’euros pour ses activités sur le solaire résidentiel

La société qui achète et revend l’électricité des producteurs photovoltaïques résidentiels a réuni cinq investisseurs pour son troisième tour de table. Avec ces nouveaux fonds, MyLight veut développer son activité en France et en Espagne et intégrer les pompes à chaleur dans son offre de service.MyLight150 propose une alternative aux tarifs d’achat réglementé pour les producteurs photovoltaïques résidentiels. La société a été créée il y a dix ans pour acheter et revendre l’électricité produite par les systèmes solaires décentralisés en France. Depuis, elle a développé une offre de batterie virtuelle, un système de gestion de l’énergie qu’elle inclut dans son offre et s’est lancée sur le marché des entreprises via des contrats d’approvisionnement en énergie solaire entre les entreprises et ses clients particuliers.
Pour accompagner ses nouveaux projets, MyLight150 a annoncé une nouvelle levée de fonds d’un montant de 100 millions d’euros. Pour ce faire, elle a réuni cinq investisseurs, parmi lesquels ses deux actionnaires historiques : Elevation Capital Partners et Demeter Partners. Eiffel Investment Group, le fonds espagnols Azora Capital et Andera Partners font leur entrée au capital pour un montant non divulgué. Pour rappel, MyLight150 avait bouclé un tour d’amorçage de 2 millions d’euros en 2016, et un tour de financement complémentaire de 6,5 millions d’euros en 2020,
Présente en France, en Espagne, en Suisse et en Roumanie, la société entend utiliser sa nouvelle enveloppe pour développer son offre de service en Espagne. Elle a notamment signifié vouloir y déployer sa solution de batterie virtuelle qui compte actuellement quelque 7 500 abonnés en France.
Elle prévoit également de développer des solutions d’optimisation de la consommation des pompes à chaleur. « L’enjeu est grand car en remplaçant leurs chaudières fioul ou gaz par cet équipement, les ménages vont voir leur consommation électrique doubler », explique l’entreprise dans un communiqué, affirmant qu’elle va également continuer à étendre son écosystème aux chargeurs de véhicules électriques.
L’un dans l’autre, la société a profité de l’essor du marché de l’autoconsommation individuelle pour multiplier par cinq son chiffre d’affaires au cours des trois dernières années. Aussi, elle devrait atteindre les 100 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2023 avec l’objectif de dépasser la barre des 500 millions d’euros de revenus d’ici 2030. MyLight150 a précisé vouloir recruter 100 nouveaux employés au cours de l’année prochaine.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire