Liste des préqualifiés pour le projet solaire Noor Midelt III au Maroc - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Liste des préqualifiés pour le projet solaire Noor Midelt III au Maroc

Le groupe Masen, chargé de développer les énergies renouvelables au Maroc, a publié la liste des consortiums préqualifiés pour construire la centrale solaire Noor Midelt III de 400 MW, avec 400 MWh de stockage. Parmi eux, trois Français sont en lice : EDF Renouvelables, Vinci Concessions et GDF International.Le groupe Masen, chargé de piloter les énergies renouvelables au Maroc, a publié la liste des consortiums pré-qualifiés dans le cadre du processus de sélection lancé à l’été 2023 pour désigner un partenaire privé en charge de la conception, du financement, de la construction, de l’exploitation et de la maintenance de la troisième phase du complexe solaire Noor Midelt, « Noor Midelt III ». Celle-ci aura une capacité photovoltaïque de 400 MW, associée à une capacité de stockage par batteries (BESS) de 400 MWh environ. « Cette combinaison technologique contribuera à l’intégration massive des énergies renouvelables et participera à la couverture des besoins de la super pointe du système électrique national », note Masen dans un communiqué.
Les préqualifiés sont :

Abu Dhabi Future Energy Company PJSC – Masdar (Émirats Arabes Unis) / Taqa Morocco S.A (Maroc)
Acciona Generacion Renovable S.A. (Espagne) / Green Of Africa (Maroc)
ACWA Power Company (Arabie Saoudite) /Nareva Holding (Maroc)
Cobra Instalaciones y Servicios S.A (Espagne) / Vinci Concessions S.A.S (France)
EDF Renouvelables S.A. (France) / Mitsui & Co., Ltd (Japon)
Iberdrola Renovables Internacional S.A.U (Espagne)
Kahrabel FZE (Émirats Arabes Unis) / GDF International S.A (France)
SPIC Huanghe Hydropower Development Co., Ltd (Chine) / AMEA Power, Ltd (Émirats Arabes Unis)

Avec ses trois centrales Noor Midelt I, Noor Midelt II et Noor Midelt III, le complexe Noor Midelt entend devenir l’une des plus grandes centrales solaires au stockage au monde, avec une puissance installée totale d’environ 1,6 GW.
Créé en 2010, Masen contribue à l’objectif national de monter à 52 % la part des énergies renouvelables dans le mix électrique du royaume à l’horizon 2030. Ses programmes de développement visent donc à développer une puissance de production électrique propre additionnelle de 6 000 MW en 2030. Selon les informations fournies par le groupe, 4 600 MW sont actuellement en exploitation dans l’éolien, l’hydraulique et le solaire.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire