Le Département des Bouches-du-Rhône retient Solarhona pour solariser les toitures de ses collèges - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Le Département des Bouches-du-Rhône retient Solarhona pour solariser les toitures de ses collèges

Investi dans la transition écologique de son territoire, le Département des Bouches-du-Rhône s’engage pour prendre part au développement du solaire photovoltaïque en France. Pour l’accompagner dans cette démarche ambitieuse, il officialise son partenariat avec Solarhona, filiale de CNR (Compagnie Nationale du Rhône) spécialiste des projets photovoltaïques de petites et moyennes tailles, qui sera chargée d’installer et d’exploiter des centrales solaires sur les toitures de 39 collèges du département.
A travers la signature d’une convention d’occupation temporaire, le Département des Bouches-du-Rhône met à disposition de Solarhona les toitures de 39 collèges pour installer des panneaux solaires qui produiront de l’électricité renouvelable, destinée à être injectée dans le réseau local.
Des bénéfices multiples
Les bénéfices de ce projet initié par le conseil départemental sont multiples : produire une énergie locale et décarbonée, améliorer le confort thermique des bâtiments publics du territoire et ainsi réduire la facture énergétique de la collectivité. Dans un premier temps, des opérations de rénovation seront réalisées par le Département sur les toitures de certains collèges pour permettre à Solarhona d’installer les premières centrales photovoltaïques. La commercialisation de l’électricité produite permettra, dans un second temps, de financer la rénovation et la solarisation des toitures restantes d’ici fin 2026. Solarhona sera responsable de la maintenance et de l’entretien des centrales photovoltaïques pendant les vingt années d’exploitation. « Nous sommes très honorés de la confiance du Département des Bouches-du-Rhône et les équipes Solarhona sont d’ores et déjà sur le terrain, avec les équipes du Département, très motivées et engagées pour relever les défis techniques que représentent ce projet ambitieux. La composante éducative de ce projet renforce encore plus sa portée et s’inscrit pleinement dans l’ADN des projets portés par Solarhona et CNR : un esprit de partage et de solidarité avec les territoires, pour les générations futures. » confie Maëlle Vanderkam, Directrice Générale de Solarhona.
Une portée éducative pour les collégiens
Une fois équipés de panneaux solaires, les 39 collèges totaliseront une puissance installée de plus de 7,7 mégawatts crète (MWc). Leur production sera équivalente à la consommation électrique de 4 412 habitants (soit la commune de Mimet) et permettra d’éviter l’émission de plus de 346 tonnes d’équivalent CO2 par an. Ce projet comporte également une forte dimension pédagogique puisqu’il sera intégré dans l’environnement éducatif des 24 482 élèves scolarisés dans les collèges, au travers d’animations scientifiques et ludiques autour des énergies renouvelables. « Le Département souhaite aller encore plus loin vers l’autoconsommation et ambitionne même de devenir un véritable producteur d’électricité décarbonée. Je suis donc ravie de signer ce partenariat avec l’entreprise Solarhona, filiale de la Compagnie nationale du Rhône, qui va nous accompagner dans ce grand projet qui entre désormais en phase opérationnelle » précise Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône.

Quid de Solarhona ?
Solarhona est une filiale détenue à 100 % par CNR (Compagnie Nationale du Rhône), dédiée au déploiement de l’énergie solaire photovoltaïque dans les régions Sud – Provence – Alpes Côte d’Azur, Auvergne-Rhône-Alpes et Occitanie. Spécialiste des projets sur toitures de bâtiments, sur ombrières et au sol, Solarhona travaille en partenariat avec les collectivités locales, les entreprises et les acteurs du monde agricole pour faire de l’énergie photovoltaïque un pilier de la transition énergétique des territoires. Implantée à Lyon et à Montpellier, Solarhona dispose également d’équipes présentes localement sur son territoire. Pour financer ses centrales photovoltaïques, Solarhona s’appuie sur Solarhona Invest, une société d’investissement territoriale dédiée, qui regroupe à son capital CNR (37,5 %), la Banque des Territoires (37,5 %) et 4 fonds d’investissement de caisses régionales du Crédit Agricole (25 %) : Crédit Agricole Centre-est Energies Nouvelles, Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes Energies Renouvelables, Crédit Agricole Alpes Provence Transitions, Crédit Agricole Languedoc Energies Nouvelles.

    

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire