La métropole de Bordeaux se dote d’une nouvelle installation PV au sol de 5 MW - PV SOLAIRE ÉNERGIE

La métropole de Bordeaux se dote d’une nouvelle installation PV au sol de 5 MW

Lauréat de l’appel d’offres de la CRE en 2021, le projet d’Engie Green consiste en un parc solaire de 9342 panneaux déployés sur un terrain en friche de la commune de Martignas sur Jalle, à l’ouest de la métropole bordelaise.Engie Green et la mairie de Martignas sur Jalle ont annoncé l’inauguration de la centrale solaire de Monfaucon qui a été mise en service en juillet 2023, à l’ouest de la métropole de Bordeaux. L’installation photovoltaïque de 5 MW est implantée sur le terrain d’une ancienne gravière de graves à proximité de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac.
Pour accueillir les quelque 9342 modules solaires, 346 structures en acier galvanisé ont été déployées sur les six hectares du site, qui avait été reconverti en décharge pendant 20 ans avant sa fermeture en 1995. Depuis la nature avait repris ses droits, puisque le terrain était considéré comme pollué.
Des espèces à préserver en avait donc profité pour s’installer et notamment une colonie de crapauds calamites. Engie Green a toutefois pu développer son projet en installant « des habitats de repos et d’hivernage pour les amphibiens et les reptiles ont été installés à côté des zones de protections écologiques, à savoir des mares qui ont été retravaillées afin de les rendre favorables à la reproduction des amphibiens ». Les travaux ont également du s’arrêter de mars à juillet, durant les périodes de reproduction de ces espèces – même si le crapaud calamite peut aussi se reproduire en octobre-novembre par temps chaud.
Le projet de centrale a été initié en 2017 par la commune de Martignas sur Jalle qui souhaitait valoriser la friche inutilisée. Selon Engie Green, le projet a mobilisé 3,9 millions d’euros d’investissement. En 2021, il est lauréat de l’appel d’offres de la CRE et accède ainsi à un tarif d’achat garanti pour 20 ans.
Pour accéder à un tarif valorisé dans l’appel d’offres, Engie s’est aussi engagé à organiser un financement participatif à destination des habitants de la commune puis de Bordeaux Métropole. Le groupe a affirmé que cette campagne de collecte sera initiée d’ici la fin de l’année.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire