La Générale du Solaire et Soleil du Midi inaugurent le parc photovoltaïque de Luc-sur-Aude 2 le mercredi 31 janvier - PV SOLAIRE ÉNERGIE

La Générale du Solaire et Soleil du Midi inaugurent le parc photovoltaïque de Luc-sur-Aude 2 le mercredi 31 janvier

Le mercredi 31 janvier à 11h00, aura lieu l’inauguration d’un deuxième parc solaire au sol à Luc-sur-Aude, en présence de Jean-Claude Pons, Maire de Luc-sur-Aude, de Daniel Bour, Président du groupe Générale du Solaire, et de Benoît Praderie, Directeur Général de Soleil du Midi. Luc-sur-Aude et le solaire, une histoire de convictions affirmées !
Historiquement impliquée pour le développement des énergies renouvelables, la commune de Luc-sur-Aude a décidé de valoriser l’un de ses terrains délaissés en s’orientant vers la production d’énergie photovoltaïque. Un premier parc « villageois » a vu le jour en 2017. D’une puissance de 250 kWc, c’est le premier parc solaire 100% citoyen de France, exploité par la société « 123 SOLEIL » dont le siège est à Luc-sur-Aude.
285 tonnes de CO2 évitées chaque année
Ce deuxième parc photovoltaïque, est le fruit d’un partenariat entre les 2 experts Soleil du Midi (société audoise) et le groupe Générale du Solaire, en collaboration étroite avec la commune de Luc-sur-Aude. La promesse de bail a été signée le 13 juin 2018, le permis de construire obtenu le 28 mai 2019 et la mise en service s’est déroulée en juillet 2022. L’inauguration du parc solaire de Luc-sur-Aude, le 31 janvier 2024, marquera l’aboutissement de ce projet. Dans le cadre de la 6ème tranche des appels d’offres CRE4 de la Commission de Régulation de l’Energie, le ministère de la transition écologique et solidaire a désigné ce projet lauréat le 5 août 2019. Le projet bénéficie ainsi d’un contrat de sécurisation du tarif d’achat de l’électricité produite, pour une durée de 20 ans.
Le parc solaire de Luc-sur-Aude d’une surface de 3,3 ha pour une puissance de 3,4 MWc permet d’éviter l’émission de l’équivalent** de 285 tonnes de CO2 par an. Cette installation produit 4 457 MWh/an, ce qui représente la consommation électrique équivalente*** à 1 486 foyers (hors chauffage). La centrale compte 7 488 panneaux solaires de la marque américaine First Solar et 15 onduleurs de la marque Huawei. Ces panneaux d’une puissance unitaire de 455 Wc sont installés sur des structures fixes.
Un financement participatif sur la plateforme Lendopolis
La centrale photovoltaïque de Luc-sur-Aude constitue la 3ème centrale solaire construite dans le département de l’Aude par le groupe Générale du Solaire. La centrale solaire de Narbonne de 4 MWc installée sur un ancien site de stockage de déchets inertes au lieu-dit Livière et la centrale solaire de 1.5 MWc sur une toiture de plateforme logistique à Lézignan Corbières, l’ont précédée.  Avec une puissance cumulée de 8,9 MWc de centrales photovoltaïques en exploitation, Générale du Solaire souhaite s’investir dans une approche de territoire, et se positionne comme un des principaux acteurs solaires du département de l’Aude.
Par ailleurs, le parc solaire au sol de Luc-sur-Aude a fait l’objet d’un financement participatif sur la plateforme Lendopolis en octobre 2021. Dans une logique de proximité, la collecte était exclusivement réservée aux habitants du département de l’Aude et des départements limitrophes l’Ariège, la Haute Garonne, le Tarn, l’Hérault et les Pyrénées Orientales. 62 000€ de fonds ont été collectés dans le cadre de l’investissement participatif proposé aux citoyens pour la centrale photovoltaïque de Luc-sur-Aude. Pour chacun de ses projets, le groupe Générale du Solaire porte une attention particulière à la protection de la biodiversité. Le groupe a fait le choix d’être assisté par un écologue indépendant pour l’étude environnementale et son suivi.
Un gain pour la biodiversité
Compte-tenu des enjeux naturalistes identifiés lors de l’évaluation environnementale du projet, des mesures environnementales spécifiques ont été mises en œuvre en vue de garantir une absence de perte nette (voire un gain) pour la biodiversité. Ainsi, des zones à forts enjeux pour la biodiversité (pelouses sèches notamment) ont fait l’objet de zones d’évitement, et diverses mesures de réductions favorables à la faune et à la flore ont été prises : calendrier des travaux en dehors des périodes de reproduction, encadrement des travaux par un bureau d’études naturalistes, mise en défens des espèces végétale à enjeux lors des travaux, mise en place d’une clôture avec passe-faune, aménagement de gîtes à reptiles et nichoirs/gites pour l’avifaune et les chiroptères, mise en place d’une gestion de la zone de pelouses sèches évitée par le projet.
En complément, des mesures de suivi de recolonisation de la faune et de la flore au sein du parc et dans la zone de pelouses sèches sera réalisé sur les vingt premières années d’exploitation de la centrale. Générale du Solaire aura recours à de l’éco-pâturage ovins pour l’entretien des parcelles de la centrale solaire de Luc-sur-Aude. Elle permettra ainsi d’établir une coactivité agricole sur le site. Cette solution est mise en place en fonction des besoins, notamment de la repousse de la végétation.
* (source)
** Tonne de CO2 économisée : sur une base de 64 g.CO2 éq /kWh
*** Consommation par foyer : sur une base de consommation de 3 000 kWh/an par foyer (hors-chauffage)

    

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire