Jaguar Land Rover (JLR) va produire plus d’un quart de ses besoins en électricité via le solaire au Royaume-Uni - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Jaguar Land Rover (JLR) va produire plus d’un quart de ses besoins en électricité via le solaire au Royaume-Uni

Jaguar Land Rover (JLR) vient d’annoncer en ce début mars 2024 son intention de produire plus d’un quart de ses besoins en électricité au Royaume-Uni à partir de nouveaux projets d’énergie renouvelable sur site et à proximité, afin de réduire ses factures d’énergie et sa dépendance vis-à-vis du réseau électrique. Ces projets s’inscrivent dans le cadre de sa stratégie globale en matière d’énergies renouvelables, qui vise à porter l’autoproduction d’énergie à 36,4 % de sa consommation mondiale d’ici à 2030.
Les nouveaux projets d’énergie hors réseau de JLR visent à produire près de 120 mégawatts (MW) d’énergie renouvelable à leur exploitation maximale, ce qui est suffisant pour alimenter près de 44 500 foyers ou recharger 2,7 millions de batteries I-PACE par an.

En toitures, au sol, en carports
Au cœur de ces projets se trouve l’installation d’un certain nombre de centrales éclectiques d’énergie solaire conçus pour maximiser les qualités uniques de chacun des sites mondiaux de JLR, en se concentrant initialement sur les sites clés de fabrication et de non-production au Royaume-Uni, y compris son usine de Halewood dans le Merseyside, le nouveau Centre de fabrication de propulsion électrique (EPMC) à Wolverhampton et son siège social de Gaydon. L’association de panneaux installés sur les toits et au sol et de carports solaires pour alimenter les processus et recharger les voitures électriques permettra d’augmenter de 16 % la capacité d’autoproduction d’énergie solaire. Par ailleurs, tous les sites conserveront des connexions au réseau d’importation pour garantir la sécurité de l’approvisionnement.
Zéro émission nette de carbone d’ici 2039
Les travaux de réalisation de ces projets sont en cours, les trois premiers devant être achevés d’ici fin 2026. Le permis pour une installation solaire au sol de 18,2 MW au siège de la société, à Gaydon, a d’ores et déjà été accordé. Associée à l’installation solaire en toiture déjà présente sur le site, l’électricité produite fournira à l’établissement environ 40 % de ses besoins énergétiques. L’extension des panneaux existants sur les toits augmentera de 145 % la capacité solaire autoproduite de l’EPMC pour générer 18,9 MW, soit suffisamment d’énergie pour couvrir 37 % de la consommation totale du site. “JLR s’engage à gérer sa transition énergétique vers le zéro émission nette de carbone dans le contexte difficile de la volatilité des prix de l’énergie.
Nous nous efforçons, en tant qu’entreprise, d’améliorer notre efficacité énergétique dans l’ensemble de nos opérations mondiales. Ces nouveaux projets diversifieront notre portefeuille énergétique afin de réduire notre dépendance par rapport au réseau et de nous aider à réduire nos factures d’énergie. Les mesures que nous prenons vont dans le sens de notre objectif ambitieux, qui est de parvenir à zéro émission nette de carbone d’ici 2039 et d’atteindre en cours de route nos objectifs à moyen terme fondés sur des données scientifiques.” souligne François Dossa – JLR strategy & sustainability executive director.

Réduction de 26% des émissions via des projets d’efficacité énergétique
JLR a déjà déployé des projets d’efficacité énergétique dans l’ensemble de l’entreprise, réduisant les émissions de 26 % en 2023 par rapport à 2020. En tout, 53 projets d’optimisation énergétique ont été mis en œuvre avec succès l’année dernière, avec des économies de CO2e de 10,9 kt, soit l’équivalent de 5,45 millions d’extincteurs. JLR pilote également un système global de mesure intelligente de l’énergie sur ses sites de fabrication, avec le soutien d’un partenaire stratégique, tout en continuant à acheter de l’électricité 100 % renouvelable pour toutes les opérations principales au Royaume-Uni.
François Dossa – JLR strategy & sustainability executive director

    

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire