Énergie solaire : forte hausse de l’autoconsommation d’électricité chez les particuliers en France - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Énergie solaire : forte hausse de l’autoconsommation d’électricité chez les particuliers en France

En conséquence de la flambée des prix de l’électricité l’hiver dernier et des canicules à répétition, les Français sont de plus en plus nombreux à avoir installé des panneaux solaires sur leurs toits.
Pour pallier la crise énergétique, de plus en plus de foyers français misent sur autoconsommation d’électricité. Selon les chiffres diffusés par Enedis, le nombre d’installations en autoconsommation individuelle a plus que doublé en deux ans. Au total, au 30 juin 2023, la France comptait 325 939 auto consommateurs d’électricité individuels, soit une progression de 77 % par rapport à mi-2022, et un nombre d’installations particulières plus que doublé par rapport à celui de la mi-2021.
En ce qui concerne la puissance installée, la progression est de 88 % sur un an. Elle est passée de 868 MW au 30 juin 2022 à 1,629 MW au 30 juin 2023, indique Enedis.
La quête de la neutralité carbone
Quatre départements du sud de la France se distinguent, avec des puissances installées supérieures à 50 mégawatts. Parmi lesquels : la Haute-Garonne, l’Hérault, les Bouches-du-Rhône et l’Isère, indique l’Observatoire français de la transition écologique. Mais des départements industriels comme le Nord, la Loire-Atlantique ou le Rhône sont aussi en forte progression avec des puissances installées comprises entre 36 MW et 47 MW chacun.
L’Observatoire note que l’autoconsommation collective, pour un partage d’électricité local entre un ou plusieurs producteurs au niveau d’un immeuble, d’une copropriété, d’un quartier ou d’une zone industrielle par exemple, se développe aussi. Fin juin, 224 opérateurs collectifs locaux étaient recensés dans le pays, l’accélération du rythme de progression revenant surtout aux collectivités locales qui portent 60 % des projets, selon l’Observatoire.
Ces chiffres sont toutefois loin de combler le retard français en matière photovoltaïque, notamment en ce qui concerne les grandes installations de champs solaires. Le photovoltaïque devrait atteindre entre 92 et 144 GW de puissance installée en 2050 pour que la France respecte ses objectifs de neutralité carbone, rappelle l’Ademe sur son site.
Or la puissance du parc solaire photovoltaïque français atteignait seulement 18 GW à la fin du premier semestre 2023, selon les statistiques du ministère de la Transition écologique. La production d’électricité d’origine solaire photovoltaïque qui s’est élevée à 11,2 TWh au premier semestre, représente 4,7 % de la consommation électrique française sur le semestre.
D’après l’AFP

    

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire