Breti Sun ISDND va reconvertir d’anciennes décharges en centrales solaires publiques et citoyennes - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Breti Sun ISDND va reconvertir d’anciennes décharges en centrales solaires publiques et citoyennes

Derrière l’acronyme barbare de « Breti Sun ISDND » se cache une société de pro­jet créée en mars 2020 par Energ’iV, émanation du Syndicat Départemental d’Energie d’Ille-et-Vilaine (SDE35), avec six collectivités propriétaires ou exploi­tantes des sites d’enfouissement de déchets et des coopératives citoyennes. Son objet : convertir ces anciens terrains pollués en centrales photovoltaïques productrices d’énergie renouvelable. Mission accomplie avec le lancement imminent des enquêtes publiques !
Au démarrage, il y a la volonté du SDE35 de dévelop­per les énergies renouvelables en Ille-et-Vilaine via sa nouvelle filiale Energ’iV. Dès 2018, le SDE35 rencontre des propriétaires fon­ciers d’anciennes décharges pour étudier le potentiel solaire sur leur territoire. Six anciens ISDND (Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux) du département sont identifiés dans les localités suivantes : Cornillé, Le Verger, Rennes Hautes Gayeulles, Baguer-Pican, Tinténiac et Dinard. Ces terrains pollués ne sont pas exploitables mais peuvent servir à abriter des centrales solaires.
Le groupe Quénéa en soutien technique
La création de la société de projet Breti Sun ISDND en mars 2020 permet de rassembler tous ces sites en une grappe de projets dont le modèle économique est viable. « L’énergie, on l’a plutôt mise dans les études et la mobilisation des acteurs que dans le choix du nom de la société qui porte le projet » com­mente avec un petit sourire Loïc Mahot d’Energ’iV qui accompagne le projet depuis sa création. Tant il est vrai que le nom de « Breti Sun ISDND » manque cruellement d’imagination…
En septembre 2021, le groupe Quénéa (Carhaix) est ainsi sélectionné après mise en concurrence pour réaliser les études techniques et accompagner le développe­ment de Breti Sun ISDND. Après une année d’études (faune, flore, paysage, urba­nisme …), les permis de construire sont déposés au printemps 2023 pour 3 sites : Cornillé, Le Verger et Rennes – Hautes Gayeulles. 2 sites (Tinténiac et Ba­guer-Pican) obtiennent leur déclaration préalable (site
Lancement de trois enquêtes publiques
« La force et la spécificité de ce projet, c’est d’avoir mutualisé le développement de six centrales, de taille et de puissance très différentes. Les grands sites ont permis de faire émerger les plus petits » ajoute Pauline Caro, directrice du groupe Quénéa (Carhaix), entreprise retenue par les membres de Breti Sun ISDND en 2018 pour codévelopper le projet.  Aujourd’hui, Breti Sun ISDND vit une étape impor­tante dans son développement avec l’ouverture im­minente des enquêtes publiques sur trois de ses sites. Cette étape clé va permettre à tous les citoyens de se renseigner sur ces projets structurants pour l’ap­provisionnement électrique de l’Ille et Vilaine.
Au-delà de cette étape obligatoire, ces enquêtes sont aussi l’occasion pour les membres de Breti Sun ISDND d’inviter les habitants d’Ille-et-Vilaine à parti­ciper à la réalisation des projets. Elles se tiendront en mairie sur trois sites aux dates suivantes : Le Verger : du 22/02 au 25/03 ; Rennes : du 27/02 au 29/03 et Cornillé : du 04/03 au 05/04. Cette mobilisation est animée par les collectifs ci­toyens membres du projet :
• Secteur de Rennes et Le Verger : CIREN
• Secteur de Tinténiac : Les Survoltés
• Secteur de Baguer-Pican : Dol’Watt
• Secteur de Dinard : Centrales Villageoises Rance
Emeraude
Focus sur la participation cItoyenne
Breti Sun ISDND est un projet ambitieux qui va au-delà d’un simple financement participatif car il prévoit une gouvernance partagée entre élus, entreprises et citoyens. Les habitants d’Ille-et-Vilaine sont ainsi invités à prendre des parts dans les collectifs citoyens membres du projet, qui pourront ainsi eux-mêmes augmenter leurs parts dans Breti Sun ISDND. Actuellement trois collectifs citoyens sont présents dans le projet : CIREN, Les Survoltés, Dol’Watt mais de nouveaux collectifs devraient rejoindre bientôt le projet afin de renforcer la répartition territoriale tels que CV Rance Emeraude. Breti Sun ISDND a reçu le label « énergie partagée » décerné par Taranis et qui vient distinguer les projets de production d’énergie particulièrement vertueux pour leur territoire, afin de les valoriser et d’en faciliter le développement.

Chiffres clés du projet
• 12,37 M€ = le montant prévisionnel de l’in­vestissement :
• + 7,4 % : l’augmentation des capacités photo­voltaïques du département avec ce projet
Projet Rennes – Puissance prévisionnelle : 5 MWc ; Production annuelle d’électricité : 5,8 GWh/an
Projet Cornillé – Puissance prévisionnelle : 3,6 MWc ; Production annuelle d’électricité : 5,8 GWh/an
Projet Dinard – Puissance prévisionnelle : 2,2 MWc ; Production annuelle d’électricité : 2,6 GWh/an
Projet Leverger – Puissance prévisionnelle : 1,5 MWc ; Production annuelle d’électricité : 1,8 GWh/an
Projet Tinteniac – Puissance prévisionnelle : 0,8 MWc ; Production annuelle d’électricité : 1 GWh/an

    

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire