Appel d’offres solaire transfrontalier de l’UE largement sursouscrit - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Appel d’offres solaire transfrontalier de l’UE largement sursouscrit

Le premier appel d’offres du nouveau programme solaire multilatéral de l’Union européenne (doté de 40 millions d’euros) vise de 5 à 100 MW basés en Finlande et fournissant de l’énergie au Luxembourg. Les offres ont largement dépassé les volumes prévus selon la direction générale de l’énergie de la Commission européenne.D’après pv magazine international.
La direction générale de l’énergie de la Commission européenne a publié une déclaration en ligne vendredi pour annoncer que la première enchère solaire transfrontalière de l’organisation visant des projets solaires de 5 MW à 100 MW basés en Finlande a été « sursouscrite » avec des « offres dépassant de manière significative les volumes cibles ».
« L’appel d’offres a enregistré plusieurs projets de construction d’installations solaires photovoltaïques d’énergie renouvelable », peut-on lire dans le communiqué. « La capacité totale des projets candidats était de 516 MW, ce qui représente une sursouscription pour l’appel d’offres et témoigne clairement d’une forte concurrence pour le budget disponible. » La Commission se félicite de ces résultats positifs.
L’appel d’offres a été lancé en avril et clôturé en septembre. Il a été conçu pour contribuer au développement initial rapide de projets photovoltaïques à grande échelle en Finlande, tout en permettant au Luxembourg d’accéder au potentiel d’énergie renouvelable au-delà de ce territoire. Le Luxembourg fournit un financement volontaire de 40 millions d’euros et la Finlande accueille les projets en lice pour l’obtention des subventions.
L’Agence exécutive européenne pour le climat, les infrastructures et l’environnement (CINEA) évaluera l’éligibilité des projets et leur attribuera des contrats « sur la base du prix », précise l’annonce. « Cela signifie que les offres les plus compétitives seront sélectionnées en premier, suivies par l’offre suivante la moins chère jusqu’à ce que le budget soit entièrement alloué. »
Les développeurs sélectionnés prépareront une convention de subvention d’ici janvier de l’année prochaine, et leurs projets solaires devraient être mis en service dans les 24 mois suivant la signature de la convention.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire